• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Deux-Sèvres : une campagne d'achat collectif pour sauver le château de l'Ebaupinay

Une campagne est lancée pour la restauration du château de l'Ebaubinay situé dans le nord des Deux-Sèvres. / © DARTAGNANS
Une campagne est lancée pour la restauration du château de l'Ebaubinay situé dans le nord des Deux-Sèvres. / © DARTAGNANS

Le château de l'Ebaupinay au Breuil-sous-Argenton, dans le nord des Deux-Sèvres, va-t-il être sauvé grâce à la mobilisation collective. Le projet semble en passe de réussir. La moitié du budget, plus de 335 000 euros ont déjà été trouvés grâce à une campagne de financement lancée sur internet.

Par Christine Hinckel

L'histoire est la même que pour le château de la Mothe-Chandeniers, aux Trois-Moutiers dans la Vienne, qui est devenue la plus grande co-propriété du monde avec plus de 27 000 contributeurs. Cette fois, le château à sauver est situé dans le nord des Deux-Sèvres au Breuil-sous-Argenton.
Le Château de l'Ebaupinay a été construit au 14ème siècle mais il menace aujourd'hui de s'effondrer. Ravagé par un incendie en 1796 pendant les Guerres de Vendée, il pourrait renaître grâce au projet de campagne de financement lancé par Dartagnans qui propose à tous les amoureux du patrimoine de devenir co-propriétaire de l'édifice. Près de 3 400 personnes ont déjà été convaincues et 335 207€ ont déjà été récoltés.


"Un vrai village médiéval à l'Ebaupinay"

Il reste 64 jours (jusqu'au 25 décembre) pour boucler le budget prévu de 650 000 euros. Une fois l'achat collectif arrivé à son terme, les travaux pourront être lancés.
"On a l'ambition et l'idée de le reconstruire entièrement en recréant un vrai village médiéval à l'Ebaupinay. Tailler nos pierres nous-mêmes, faire les structures en bois nous-mêmes. On va faire notre fer nous-mêmes et on espère finalement créer une activité touristique et économique, bénéfique tout d'abord pour le territoire et le patrimoine en général." explique Romain Delaume, co-fondateur de Dartagnans.

La campagne a été été lancée au début du mois de septembre et prendra fin le 25 décembre 2018. Un compromis de vente a été signé avec le propriétaire pour acquérir l'édifice et les sept hectares du domaine.

Le reportage au Breuil-sous-Argenton de François Bombard, Myriam Thiébaud et Thierry Cormerais alors que le château de l'Ebaupinay était ouvert à la visite :
L'achat collectif pour sauver le château de l'Ebaupinay dans les Deux-Sèvres

 

Sur le même sujet

Affrontements entre des lycéens bordelais et les forces de l'ordre

Les + Lus