Le nord des Deux-Sèvres et de la Vienne frappé par un violent orage de grêle très localisé, des dégâts signalés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elodie Gérard avec J. Chapman

Autour de Thouars notamment, plusieurs magasins ont été inondés. Il y aussi des dommages dans les vignes du côté de Roiffé.

Un rideau de grêlons de plusieurs centimètres de diamètre. Voilà ce qu'ont essuyé plusieurs communes du nord de la Vienne et des Deux Sèvres samedi après-midi.

À Saix, au nord de Loudun, l'orage a déferlé vers 14h30. "Un couloir d'environ 3 kilomètres de large a traversé la commune " raconte Sylvie Barillot.

La maire déplore de nombreux dégâts sur des bâtiments publics et chez des particuliers. Certains sur leurs voitures, d'autres sur leurs volets ou leur velux.

Sylvie Barillot espère faire reconnaître l'état de catastrophe naturelle. 

L'orage a ravagé sur son passage les cultures, les toitures, un hangar s'est envolé, la toiture de l'école a été abimée et la salle des fêtes aussi.

Sylvie Barillot, maire de Saix (Vienne)

Même constat de désolation dans les communes avoisinantes.

À Sainte-Verge, Roiffé et Louzy, et jusqu'à Thouars dans le département voisin des Deux-Sèvres, de nombreux internautes témoignent en images de la violence de l'épisode orageux et des dommages qu'il a causé.   

 

Les vignes ravagées 

Déjà très éprouvé par la sécheresse, le monde agricole du secteur est en train d'évaluer les dégâts sur leurs cultures. 

Pour Jean-Pierre Ripoche, viticulteur à Saix, le premier bilan semble d'ores et déjà très lourd.

"Y a plus de bourgeons, tout ça s'est éclaté" se désole-t-il, "les bois sont déchiquetés, on dirait que ça a été passé à la sableuse."

Vignes, tournesol, colza, il estime ses pertes à 80%. "La récolte de l'année prochaine est plus qu'hypothéquée" commente l'un de ses confrères, venu en voisin, "la grêle, c'est vraiment la double peine".

Dès hier soir, le président du conseil départemental de la Vienne Alain Pichon a demandé que l'état de calamité agricole prenne le relais.

Des magasins les pieds dans l'eau

À Thouars (Deux-Sèvres), les pompiers ont recensé une vingtaine d'interventions dans un secteur très localisé autour de Sainte-Verge.

Dans la zone commerciale, plusieurs enseignes ont été touchées. Les pompiers des Deux-Sèvres ont constaté des infiltrations d'eau, des remontées par les égouts, des toitures percées par la grêle et des locaux partiellement ou totalement inondés dans une dizaine de magasins. Une partie du centre de secours du SDIS a également eu les pieds dans l'eau.

Les pompiers ont activé leur plan de continuité activité afin de faire face à cet afflux massif d'interventions dans ce département, placé en vigilance jaune aux orages.

Les orages de grêle n'ont pas non plus épargné la Charente avec, là aussi, des dégâts sur les cultures

Le reportage de Julie Chapman, Romain Burot et Bénédicte Biraud.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité