VIDEO. Joséphine Baker au Panthéon : des milliers de personnes attendues à la cérémonie retransmise en direct

Publié le Mis à jour le
Écrit par América Lopez et Emilie Bersars à Paris
Le cénotaphe de Joséphine Baker entre Panthéon lors d'une cérémonie qui célébrera une vie "placée sous le signe de la quête de la liberté et de la justice", à Paris, le 30 novembre 2021
Le cénotaphe de Joséphine Baker entre Panthéon lors d'une cérémonie qui célébrera une vie "placée sous le signe de la quête de la liberté et de la justice", à Paris, le 30 novembre 2021 © JULIEN DE ROSA / AFP

Icône de la liberté, Joséphine Baker est la première femme noire et la première artiste de scène à qui la patrie est reconnaissante. Son entrée au Panthéon sera célébrée ce mardi 30 novembre à 17 h 30 devant des milliers de personnes attendues pour l'événement retransmis en direct sur Francetélévisions.

Joséphine Baker est une personnalité très populaire. On attend 15 000 spectateurs pour la cérémonie d’entrée au Panthéon dont 2000 invités.  

« Me revoilà Paris ! »

La rue Soufflot, dans le cinquième arrondissement de Paris, attend des milliers de personnes ce mardi 30 novembre après-midi. 

Quarante-six ans après sa mort en 1975, Joséphine Baker revient en pleine lumière en entrant au Panthéon pour y rejoindre les grandes figures françaises grâce à sa vie "incroyable" d'artiste de music-hall, de résistante et de militante antiraciste.
Elle est la sixième femme au Panthéon après Simone Veil ( 2017)  notamment et Marie Curie ( 1995).   "Me revoilà Paris": l'une des plus célèbres chanson de la diva retentira à 17H30 pour lancer la cérémonie solennelle devant le grandiose édifice néo-classique, considéré comme "le temple laïc de la République". Mais Joséphine Baker n’y sera pas inhumée. Ce sont ses 11 enfants encore en vie qui ont organisé la cérémonie.

 

Le corps de Joséphine restera à Monaco  

Six aviateurs de l’armée de l’air porteront un cénotaphe, un cercueil vide sans le corps de Joséphine Baker qui est enterrée à Monaco où elle a fini ses jours.
Dans le cénotaphe, les enfants de l’ancienne artiste ont déposé de la terre de Saint Louis au Missouri ville natale de leur mère, de Monaco, de Paris et aussi des Milandes en Dordogne où elle aura passé 30 ans de sa vie.  

Lors de cette cérémonie, le portrait du visage de Joséphine Baker souriant sera affiché en grand et le public pourra entendra sa voix. Ses enfants liront un texte en sa mémoire pour saluer l’extraordinaire femme était leur mère, une grande résistante mais d’abord une artiste qui a fait d’elle sa popularité.  Pourquoi le choix de cette date ? Car c'est le jour où elle a obtenu la nationalité française, à l'occasion de son premier mariage sur le territoire français. 

La panthéonisation de Joséphine Baker offre l'occasion de partir à la découverte du "temple des grands hommes", où sont inhumées des personnalités françaises comme Victor Hugo, Marie Curie ou Simone Veil. Le choix des personnalités revient au président de la République et cette décision est très politique.  La panthéonisation de Joséphine Baker a été le choix d’Emmanuel Macron. Le Chef de l’Etat doit prononcer un discours qui s’annonce hautement symbolique.   

Station de métro rebaptisée au nom de l’artiste  

Par ailleurs, avant le début de la cérémonie rue Soufflot à 17h30, une station de métro est renommée en hommage à l’icône des années-folles à 10 heures par le ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari. Il s’agit de la station Gaîté située dans le 14ème arrondissement de Paris, proche du théâtre Bobino où s’est produit la célèbre interprète de « J’ai deux amours », qui se dénommera dorénavant Gaïté-Joséphine Baker.  

Joséphine Baker : au cœur de la cérémonie du Panthéon ©France 3 Aquitaine

Vous pouvez également revoir notre émission spéciale "Joséphine Baker, du music-hal au Panthéon"

Joséphine Baker : du music-hall au Panthéon ©France 3 Nouvelle-Aquitaine

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.