Cet article date de plus de 7 ans

Mon métier ? je suis feuillardier en Dordogne

Un métier qui devient de plus en plus rare, qui se perpétue de générations en générations.  Un seul outil la hache pour couper "le feuillard" une tige de châtaignier qui sert au tonnelier pour fabriquer les cercles de barriques. 
Guy philip feuillardier à Tamniès en Dordogne
Guy philip feuillardier à Tamniès en Dordogne © France 3 Aquitaine
Aujourd'hui, seule une poignée de personnes continue ce métier, les explications de Guy Philips feuillardier à Tamniès (24) avec le reportage de Bruno Ardouin et Pascal Tinon 

durée de la vidéo: 02 min 10
Portrait d'un feuillardier


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat