20 000 chasseurs périgordins prêts à l'ouverture dimanche prochain

Ouverture de la chasse pour les 20 000 chasseurs de Dordogne / © France 3 Périgords Philippe Niccolaï
Ouverture de la chasse pour les 20 000 chasseurs de Dordogne / © France 3 Périgords Philippe Niccolaï

Bécasses, blaireaux et sangliers n'ont qu'à bien se tenir : dimanche prochain, la saison de chasse 2017 - 2018 sera officiellement ouverte. En Dordogne environ 20 000 personnes sont autorisées à chasser. Après les deux décès accidentels l'an dernier, le mot d'ordre est sécurité !

Par Pascal Faiseaux

Ouverture de la Chasse en Dordogne pour 20 000 chasseurs
Ce dimanche, c'est l'ouverture de la chasse pour les 20 000 chasseurs du département de la Dordogne - France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Pascal Tinon


Ils étaient 70 000 il y a un quart de siècle, ils ne sont plus que 20 000 aujourd'hui. Après une diminution spectaculaire, le nombre de chasseurs en Dordogne semble se stabiliser autour de ce chiffre depuis plusieurs années. Mais la population vieillit. Même si la fédération de chasse enregistre chaque année de nouvelles inscriptions de jeunes hommes, et voit même parfois des jeunes femmes s'intéresser à la pratique, la chasse reste principalement le fait d'une population masculine rurale vieillissante. Environ 55% des chasseurs du département ont plus de 50 ans. 
Une population qui n'a pas nécessairement eu besoin de "passer" le permis de chasse, un examen instauré seulement depuis 1975. Le permis est définitif, mais soumis à validation annuelle. Il est délivré depuis le 1er septembre 2009 par le Directeur Général de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage après le passage d'un examen organisé par les fédérations de chasse. 

Les mineurs de 15 ans et plus peuvent passer les épreuves.

La saison de chasse 2017 - 2018 est ouverte à partir de ce dimanche 10 septembre 2017 jusqu'au 28 février 2018 18h.

Sauf arrêté préfectoral autorisant ou interdisant ponctuellement certains gibiers, 30 espèces animales sont chassables, parmi lesquelles
  • 18 espèces d'oiseaux : Bécasse, Faisan Commun, Grive (Commune, Draine, Mauvis ou Musicienne), Litorne, Foulque Macroule, Canard Colvert, Corneille Noire, Étourneau Sansonnet, Gallinule Poule d’Eau, Geai des Chênes, Merle, Perdrix Rouge, Pie Bavarde, Pigeon (Colombin et Ramier), Sarcelle d’Hiver, Tourterelle des Bois et Turque, Râle d’Eau et Vanneau Huppé
     
  • 12 mammifères : Fouine, Blaireau, Cerf  Élaphe, Chevreuil, Daim, Loutre d’Europe, Lapin de Garenne, Lièvre d’Europe, Martre, Mouflon, Renard, Sanglier
Si la période de chasse est décidée en fonctions des rythmes de reproduction des espèces, certaines espèces devenant envahissantes peuvent faire l'objet d'autorisation dérogatoire. Ce fut le cas cette année en Dordogne par exemple pour le sanglier, devenu ravageur pour les champs de maïs, et dont l'organisation de battues a été autorisée dès le 15 août dans les zones où le risque était présent. Et parce qu'il en avait été trop peu prélevé l'an dernier, l'autorisation de le chasser avait été prolongée l'an dernier.

Priorité à la sécurité

C'est le mot d'ordre impératif de la Fédération de Chasse de Dordogne : SECURITE !
L'an dernier, deux personnes ont trouvé la mort accidentellement lors d'opération de chasse. En novembre dernier, c'est un jeune chasseur de 26 ans qui a trouvé la mort à Campsegret, victime apparemment du ricochet d'une balle de gros calibre. Et en décembre dernier, un homme de 55 ans avait trouvé la mort à Montrem
La France compte environ 1,2 million de chasseurs, d'après la Fédération nationale des chasseurs. Durant la saison 2015-2016, on a dénombré 146 accidents de chasse, dont 10 mortels. Soit 24 de plus que pendant la saison précédente pendant laquelle 14 personnes avaient trouvé la mort.

Selon les statistiques de l'ONCFS, 65% des accidents se produisent lors d'une chasse au grand gibier et 83% des victimes sont des chasseurs.

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus