• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Colère 24: qui se cache derrière ce groupe

En seulement 15 jours, ce groupe sur Facebook lancé par un maçon périgourdin de 32 ans a rassemblé 12.000 participants. Mais le mouvement qui appelle à manifester, ce Samedi 27 Janvier, à Périgueux, a déjà essaimé partout en France. Près de 80.000 personnes se sont déjà ralliées sous cette bannière.

Par Emilie Bersars

Il s'appelle Léandro, a 32 ans, et habite Saint Pardoux la Rivière.

Le vendredi 16 Janvier dernier, ce maçon se saisit de son clavier et crée la page " vous en avez marre, c'est maintenant ! " sur Facebook. Une sorte de plaidoyer contre la vie trop chère, la hausse du prix du carburant, les vaccins obligatoires ou encore la limitation à 80 km/heure sur les départementales. 

Quelques heures plus tard, il est submergé de messages. Il en reçoit dans les premiers temps près de 10.000 par jour.
Léandro en perd le sommeil et décide de recruter d'autres administrateurs et de scinder le groupe par départements. 


Le mouvement nous a un peu dépassé . J'ai d'ailleurs failli tout arrêter devant l'ampleur du phénomène.



Colère 24, Colère 33, Colère 17, Colère 19...

Fondés il y a seulement 15 jours, les groupes "Colère " sont désormais représentés partout en France
( excepté 3 départements ) .

 80.000 personnes s'y sont déjà inscrits.


En Dordogne, la manifestation de demain servira donc de test grandeur nature pour mesurer l'ampleur du phénomène.

L'opération escargot entre Bergerac et Périgueux devrait rassembler 70 véhicules.
Un rassemblement piéton, à10h30, est prévu sur les boulevards de Périgueux et des distributions de tracts seront organisés sur les ronds points de la Feuilleraie à Trélissac, de Saint-Laurent-sur-Manoire et du centre commercial Auchan à Marsac. 
Un joyeux bazar en perspective.

Nous espérons entre 4 et 5000 personnes. Les profils des mécontents sont variés . Cela va du lycéen au retraité.




Colère 24: mouvement apolitique? 

Léandro et ses amis l'assurent. C'est la vie trop chère qui les motive. Certains partis ont tenté de prendre contact avec eux. Comme Jean Lassalle ou bien des membres du front national. 

 

Ils nous ont proposé de financer les tracts mais nous souhaitons rester indépendants.

 

Reste que ces jeunes gens sont novices en la matière. Les services de la préfecture prennent au sérieux cette manifestation et les forces de l'ordre seront mobilisées ce samedi 27 Janvier. 

Leur responsabilité en cas de débordements leur a été signifiée.

Ces derniers ne cessent d'ailleurs d'envoyer des messages sur les réseaux sociaux afin d'appeler au calme et au respect des règles.


 

Colère 24 appelle à manifester
Qui se cache derrière ce collectif Colère 24 ?  - france 3 Périgords - Emilie Bersars / Clémence Rouher



 



 





 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus