Cet article date de plus de 3 ans

Contournement de Beynac : dégradations et tentative d'intimidation...

Tags insultants, banderoles lacérées, inscriptions injurieuses à caractère homophobe, les "Pro contournement" ou "anti-zad" n'ont pas fait dans la délicatesse dans la nuit de samedi à dimanche en s'en prenant aux installations provisoires des zadistes...
Tags anti-zad tout en délicatesse...
Tags anti-zad tout en délicatesse... © SEPANSO
Vu le peu de respect pour l'orthographe on pourrait croire à la mauvaise blague de quelque gamin. Sauf que le caractère volontairement vulgaire et injurieux fait plutôt penser aux agissements d'un adulte qui aurait volontairement fait des fautes d'orthographe pour maquiller son acte. Peu importe. Acte d'un déséquilibré solitaire, ou acte d'intimidation puéril, les faits sont là. Au dimanche matin, les zadistes qui occupent toujours la zone de Beynac pour protester contre le contournement désormais autorisé, ont trouvé leurs installations dégradées. Et les inscriptions retrouvées ressemblent énormément à celles déjà retrouvées sur les locaux de la SEPANSO à Bergerac.
En attendant, les zadistes auront le soutien du collectif "Colère 24" qui prévoit de se rendre sur place vendredi prochain au matin... Affaire à suivre.
Orthographe soignée...
Orthographe soignée...
Une déclaration d'amour qui pourrait être plus embarrassante qu'autre chose...
Une déclaration d'amour qui pourrait être plus embarrassante qu'autre chose...
Des banderoles lacérées
Des banderoles lacérées
Dégradation de matériel urbain...
Dégradation de matériel urbain...
Le barnum des zadistes pris pour cible
Le barnum des zadistes pris pour cible

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
contournement de beynac aménagement du territoire environnement société polémique