Dordogne : l'inquiétante arrivée de "nouveaux pauvres" après le Coronavirus

C'était prévisible, mais le mouvement est plus rapide et plus ample que prévu. Dès les premières semaines de confinement, le nombre de demandes de RSA a fortement augmenté en Dordogne, parmi des catégories socio-professionnelles inhabituelles. 300 dossiers supplémentaires en quelques semaines.

La Dordogne, déjà en 3ème position pour le taux de pauvreté en Nouvelle Aquitaine, a vu sa situation s'aggraver avec la crise sanitaire. Le Secours Populaire a constaté une augmentation de fréquentation de 30 %
La Dordogne, déjà en 3ème position pour le taux de pauvreté en Nouvelle Aquitaine, a vu sa situation s'aggraver avec la crise sanitaire. Le Secours Populaire a constaté une augmentation de fréquentation de 30 % © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Bertrand Lasseguette
Commerçants, artisans, auto-entrepreneurs, c'est tout un pan de l'économie de Dordogne qui a été touché par l'arrêt brutal de l'activité lié au coronavirus. Des professionnels établis, ou des contractuels dont la cessation d'activité a brutalement révélé le manque de trésorerie, de ressources personnelles, et la précarité. 

Certes, la Dordogne ne possède pas un tissu économique solide. C'est le troisième plus fort taux de pauvreté de Nouvelle-Aquitaine après la Creuse et le Lot-et-Garonne (sources Insee 2016). Mais ce que la crise a révélé, c'est la fragilité de certaines situations qui "tenaient le coup" jusqu'alors.

Les saisonniers, totalement privés d'activité qui ne peuvent pas recharger leur droit au chômage, les commerçants qui ont baissé rideau trop longtemps, les auto-entrepreneurs qui n'avaient pas d'autre ressources que leur travail quotidien, les artisans.... 300 demandes de Revenu de Solidarité Active (RSA) supplémentaires ont été déposées aux premières semaines de confinement. 
Le Conseil Départemental qui alloue chaque année 60 M d'€uros pour le RSA va voter une rallonge de 3,5 M d'€uros pour faire face aux nouvelles demandes d'allocation
Le Conseil Départemental qui alloue chaque année 60 M d'€uros pour le RSA va voter une rallonge de 3,5 M d'€uros pour faire face aux nouvelles demandes d'allocation © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Bertrand Lasseguette

Désormais, 10 000 personnes bénéficient du RSA dans le département, contre 9 700 avant la crise sanitaire. Lors d'un vote la semaine prochaine, le budget annuel de 60 M d'€uros que le département allouait d'ordinaire à ce poste doit être abondé de 3,5 M d'€uros, pour faire face.
 
La fermeture obligatoire des établissements a été fatale a beaucoup de commerces et d'activités en Dordogne
La fermeture obligatoire des établissements a été fatale a beaucoup de commerces et d'activités en Dordogne © FTV
Autre indicateur qui ne trompe pas : le nombre de personnes faisant appel au Secours Populaire de la Dordogne. Une augmentation de 30 % de sa fréquentation depuis le début de la crise fait qu'aujourd'hui l'association s'occupe de plus de 17 000 personnes. Et là, même constat, c'est une nouvelle population d'actifs qui vient toquer à la porte. 

Pourquoi cette augmentation de la pauvreté : le reportage d'Elsa Arnould et Bertrand Lasseguette > 

Augmentation de la pauvreté et des bénéficiaires du RSA en Dordogne suite au coronavirus ©France 3 Périgords
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société coronavirus santé économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter