• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dordogne : un pas de plus vers la sécheresse, les restrictions se durcissent

Les quelques orages ponctuels qui ont sévi dans le département depuis une quinzaine de jours n'ont pas amélioré la situation. La baisse des débits des cours d’eau se poursuit. Une situation bien plus sensible qu'à l'ordinaire. Les mesures de restriction sont donc maintenues, voire étendues.

Par Pascal Faiseaux

Sous la houlette de la Préfecture, le comité départemental de gestion de l’eau qui s'est réuni hier a décidé de maintenir les restrictions en vigueur depuis le mercredi 14 août. Voire de les renforcer sur trois bassins versants.
  • La Crempse, affluent de l'Isle et sous-affluent de la Dordogne était précédemment en alerte, elle passe désormais en alerte renforcée. Soit une interdiction des prélèvements agricoles = 3,5 jours par semaine
     
  • La Pude, ruisseau affluent de la Lizonne et sous-affluent de la Dordogne par la Dronne puis l'Isle précédemment en alerte renforcée, passe en situation de crise. Soit une interdiction totale de tout prélèvement, quel qu'en soit l’usage.
     
  • L’Eyraud, précédemment en alerte, passe en crise.
     
Des évolutions applicables à compter du vendredi 23 août à 08h00.

En outre, afin de préserver durablement l’ensemble des ressources en eau, les mesures relatives aux usages domestiques de l’eau sont également maintenues.

Dans cette situation de crise, les services de l’État surveillent l'évolution des niveaux chaque jour afin de faire évoluer les règles à l'occasion du prochain comité de gestion de l’eau, qui aura lieu le 3 septembre en préfecture. 

Le détail des mesures de limitation des usages de l'eau est consultable dans les mairies concernées, à la DDT de la Dordogne, sur le site internet des services de l'Etat (www.dordogne.gouv.fr) et sur le site http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr
 

Sur le même sujet

Questions sur l'avortement au planning familial

Les + Lus