Périgueux : le lycée agricole joue la transparence et la bonne foi face à l'association L214

François Héraut, Directeur de l'atelier technologique du Lycée Agricole de Périgueux affirme que son établissement est désormais entièrement aux normes exigées en matière de production de foie gras. / © France 3 Périgords - Alexandre Masselon & Pascal Tinon
François Héraut, Directeur de l'atelier technologique du Lycée Agricole de Périgueux affirme que son établissement est désormais entièrement aux normes exigées en matière de production de foie gras. / © France 3 Périgords - Alexandre Masselon & Pascal Tinon

Il n'y a rien à cacher pour le Domaine de La Peyrouse et son centre de formation accusé de pratiques barbares et illégales par l'association de défense animale L214. Dans sa croisade contre le foie gras, cette dernière a tout de même porté plainte contre l'établissement

Par Pascal Faiseaux

Le lycée agricole de Périgueux a pris les accusations de l'association L214 de plein fouet. Les images choquantes de centaines de canetons morts entassés dans des bacs et jetés aux ordures a nécessairement marqué les esprits, révolté les défenseurs de la cause animale, et au moins ému les autres.

Pour autant, le Lycée agricole de Périgueux affirme que depuis le contrôle de la préfecture, son établissement est désormais complètement aux normes. Evidemment, la production de foie gras sous cette forme nécessite des pratiques auxquelles le grand public n'est pas préparé. Les euthanasies des cannetons sont " des phases douloureuses, peu glorieuses et mal comprises du grand public"... 

Mais l'opération communication et la volonté de nuire de l'association L214, à quelques jours seulement des repas de fête, n'échappe pas au Lycée Agricole qui se réserve le droit de poursuivre l'association.
 
Le centre de formation agricole de Périgueux répond aux accusations de L214
La transparence, pour la direction du Lycée Agricole de Périgueux qui dispense une formation à la production de foie gras dans son "domaine de La Peyrouse". Après les accusations et la vidéo choquante diffusée par l'association de défense animale L214, elle assure être en conformité avec la législation en vigueur, même si elle reconnaît que l'image de l'euthanasie des cannetons femelles puisse choquer. - France 3 Périgords - Alexandre Masselon & Pascal Tinon

De son côté l'association de défense animale LS214 entend bien exploiter au maximum l'émotion soulevée par la diffusion de ses images tournées en novembre, sur lesquelles elle avait imposé un embargo jusqu'à ce matin. Elle annonce aujourd'hui déposer plainte, comme elle l'avait annoncé, contre le centre de formation du Lycée Agricole de Périgueux, le Domaine de La Peyrouse. Voir l'article ci-dessous ▼
Elle affirme aussi avoir pris en note la mise en conformité du centre de formation exigée par la Préfecture de Dordogne, concernant l'exécution des canetons impropres à la production de foie gras. Mais selon elle, la mise en conformité n'est pas suffisante : les embryons et canetons à peine nés sont toujours jetés à la poubelle. L'association dépose donc plainte, et continue à demander le retrait de la médaille d'or 2019 attribuée par le ministère de l'agriculture au domaine de La Peyrouse
 
L214 a porté plainte contre le Lycée Agricole de Périgueux
L214 maintient ses accusations de barbarie contre les animaux à l'encontre du domaine de La Peyrouse, centre de formation et l'un des plus importants producteurs de foie gras du département. Interview de Sébastien Arsac, de l'association L214 - France 3 Périgords - Emilie Bersars & Christèle Arfel
 

Sur le même sujet

Les + Lus