Le foie gras banni par plusieurs municipalités : révolte et colère en Périgord

Publié le Mis à jour le
Écrit par AR avec Florian Rouliès et Bertrand Lasseguette
Photo d'illustration. Des tranches de foie gras présentées lors d'une manifestion organisée par la coordination rurale à Agen en novembre 2017.
Photo d'illustration. Des tranches de foie gras présentées lors d'une manifestion organisée par la coordination rurale à Agen en novembre 2017. © NICOLAS TUCAT / AFP

À Strasbourg, Lyon, Villeurbanne ou encore Grenoble, le foie gras a été banni des réceptions officielles des municipalités, au nom du bien-être animal. Sur le marché de Périgueux, ces prises de position font réagir.

Au nom du bien-être animal, plusieurs grandes villes ont récemment décidé de bannir le foie gras de leurs réceptions officielles. C'est le cas de Lyon, Villeurbanne, ou encore Strasbourg. À Grenoble, la décision avait été prise dès 2014.

"Ça nous révolte" 

Sur le marché au gras de Périgueux, cette prise de position suscite des réactions de colère. "Cette décision nous révolte" déplore Jean-Claude Dartenset, producteur à Manzac-sur-Vern, qui craint un effet "boule de neige". 

Pour lui, l'argument du bien-être animal n'est pas justifié. "Ceux qui critiquent ne savent pas ce que l'on fait. Nous, on élève nos bêtes, on les gave avec précaution. Si on maltraitait les bêtes, on aurait de mauvais résultats" assure-t-il. 

"Souvent, les critiques viennent de gens qui ne mangent pas de viande. Ils font ce qu'ils veulent, je n'ai rien contre eux, mais petit à petit, on va arriver à tout interdire" estime le producteur. 

"C'est une aberration, traditionnellement parlant, cela a toujours existé" réagit Fabrice Dumas, éleveur à Rouffignac. "C'est un choix politique, peut-être que d'ici quelques années, ils reviendront sur cette décision" espère-t-il. 

→ regardez le reportage de Florian Roulies et Bertrand Lasseguette 

Et à Bordeaux ? 

La municipalité écologiste de Bordeaux, qui s'est dotée d'un élu à la condition animale, va-t-elle suivre le mouvement ?

Interrogé par nos soins, le service de communication de la mairie indique que ce n'est pas du tout à l'ordre du jour. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.