Cet article date de plus de 3 ans

Mussidan : la filière bio de Nouvelle Aquitaine se veut durable

Bien répartir la valeur pour des filières bio durables et solidaires. Certes, l'intitulé du forum régional de la filière bio est un peu abscons, mais l'enjeu, lui est bien concret : se structurer pour faire du bio de Nouvelle Aquitaine un acteur commercial incontournable, solide et organisé
Le forum de la filière bio de Nouvelle Aquitaine réuni à Mussidan ©France 3 Périgords


Pour en savoir plus sur la structure Miimosa qui se propose de financer les initiatives bio... 

Le premier forum avait eu lieu en Charente-Maritime à Saint-Jean-d’Angély en janvier dernier. Cette année, il vient de se tenir à l'Espace multiculturel Aliénor d’Aquitaine de Mussidan, L'interbio Nouvelle Aquitaine à l'origine de cette initiative entend mobiliser ses adhérents autour de la nécessité de "jouer collectif". 

L’ambition de ce forum est de structurer la filière dans le cadre d’un programme européen baptisé SME Organics avec sept régions européennes dont la Nouvelle-Aquitaine. L’ambition de SME Organics est de faire un diagnostic région par région et de dégager un plan d’actions avec des aides publiques pour structurer la filière à tous les niveaux afin qu’elle gagne en compétitivité et durabilité.

Pendant cette journée chacun a été appelé à développer son réseau, construire de nouveaux partenariats et réfléchir sur l'élaboration d'une politique commerciale et les relations durables au sein des filières.


Dans notre région, l'enjeu est considérable. La Nouvelle-Aquitaine est la troisième région bio de France avec 200 000 hectares (5% de la surface agricole utile) et plus de 4 700 producteurs. Rien qu'en 2016 40 000 hectares supplémentaires ont été convertis en bio dans la région, et les conversions se multiplient. Encore faut-il que les nouveaux convertis ne renoncent pas au premier obstacle, et notamment en cas de manque de débouché. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région nouvelle-aquitaine agriculture bio agriculture économie agro-alimentaire