A Périgueux, le covoiturage se développe

Dans l'agglomération périgourdine, l'aire de Cré@Vallée fait partie des parkings utilisés pour le covoiturage / © France 3 Nouvelle-Aquitaine
Dans l'agglomération périgourdine, l'aire de Cré@Vallée fait partie des parkings utilisés pour le covoiturage / © France 3 Nouvelle-Aquitaine

Mieux circuler en toute sécurité, c'est le thème de la semaine de la mobilité. Cette 18e édition s'achève demain. Elle encourage la pratique du vélo, de la marche à pied mais aussi du covoiturage. Une alternative que l'agglomération de Périgueux tente de développer.

Par Christina Chiron

Pour économiser de l'argent, pour moins polluer ou tout simplement pour ne pas voyager seul : les raisons ne manquent pas de pratiquer le covoiturage. 

Sur l'une des aires dédiées, un groupe d'adeptes s'est retrouvé, direction l'aéroport de Mérignac.

On part à sept et on a deux voitures. C'est quand même plus intelligent que de partir chacun dans son coin avec toutes nos voitures.
- Alain Le Pape, adepte du covoiturage

Pour l'instant, 16 parkings dédiés au covoiturage existent dans l'agglomération périgourdine. 
L'un des objectifs de cette pratique est de fluidifier le trafic.

Si on ne fait rien, en 2025, Périgueux sera complètement bloqué par la circulation automobile. On souhaite que les parcs-relais soient de plus en plus utilisés, et peut-être qu'un jour on utilisera des voies réservées aux covoitureurs, comme cela existe dans les grandes métropoles.
- Olivier Georgiadès, élu du Grand Périgueux

Aujourd'hui, plusieurs pistes sont envisagées. Une navette entre Mussidan et Niversac devrait d'ailleurs voir le jour d'ici deux ans. 

Toutes les précisions dans ce reportage de Maria Laforcade, Florian Rouliès et Alexandra Cassar-Rajaud.
Intervenants : Alain Le Pape et Christian Genest, adeptes du covoiturage, Joannès Bouilllaguet, Directeur général de la régie de Péribus et Olivier Georgiadès, Elu du Grand Périgueux
 


 

Sur le même sujet

Les + Lus