Un dépistage gratuit du diabète, dans un supermarché : "ça permet de sauver des vies"

Une association de Bergerac en Dordogne a organisé une opération de dépistage gratuit du diabète dans une galerie commerciale. Une initiative loin d'être anecdotique.

Gratuitement et rapidement, au moment de faire les courses, l'opération de dépistage du diabète organisée par l'organisation Lions international de Bergerac a surpris, mais aussi convaincu. Ce samedi-là, pour savoir, confirmer ou se rassurer, ils auront été 462 à l'avoir expérimenté dans cette galerie commerciale. "J'ai du diabète dans la famille, donc pourquoi pas ?", lance cette jeune candidate au test.

Saisir l'occasion

Une simple piqûre au bout du doigt pour prélever une goutte de sang, une minute d'attente et le résultat tombe. De quoi convaincre ceux qui n'ont pas vu le médecin depuis longtemps, ou n'ont jamais franchi le pas du dépistage, par manque de temps, peur ou négligence.

Mise en alerte

Le test n'a qu'une simple valeur indicative : il n'y a pas de consultation médicale complémentaire sur place. Mais le testé sait au moins s'il doit désormais surveiller son taux de glycémie de près. Car  s'il se situe au-delà de 1 à jeun ou 1,39 quatre heures après la prise d'un repas, il faut commencer à s'alerter.

Conséquences graves

"Une glycémie élevée entraîne des complications vasculaires, cérébrales et cardiaques", explique Jean-Philippe Delabrousse-Mayoux, médecin neurologue à Bergerac et bénévole de l'opération.  "Ça peut entraîner une insuffisance rénale, ça peut entraîner des pertes de la vue ..."

AVC, infarctus, risque d'amputation, le diabète, on s'en doutait, n'est pas bon pour la santé. La maladie progresse chaque année davantage et touche des millions de Français, surtout les hommes. C'est la première maladie chronique dans l'hexagone. En 2020, 5,3 % de la population, soit plus de 3,5 millions de Français, recevaient un traitement contre le diabète, c'est un million de plus que dix ans plus tôt.

Les deux diabètes

Le diabète sucré est une affection métabolique, caractérisée par un taux de sucre chronique dans le sang trop élevé, lié à une déficience de la sécrétion ou de l’action de l’insuline. Il existe principalement deux types de diabète, le diabète de type 1 qui touche l'enfant ou le jeune adulte jeune, mais représente moins de 10 % des cas. Le diabète de type 2, le plus fréquent (plus de 90 %), survient essentiellement chez l’adulte. S'il existe des prédispositions éventuellement génétiques, sans grande surprise, les causes principales du déclenchement restent le surpoids ou l'obésité, une mauvaise alimentation, la sédentarité et une trop faible activité physique.

durée de la vidéo : 00h01mn31s
À Bergerac, une association a proposé un test gratuit de dépistage du diabète dans une galerie commerciale ©France télévisions

Dépistage encore insuffisant

Le dépistage est encouragé depuis des années par la Haute Autorité de Santé, mais il a connu une baisse pendant le Covid et se complique désormais avec les difficultés d'accès aux soins. Globalement, il reste insuffisant au regard des bénéfices apportés par un dépistage précoce.

L'opération de ce samedi-là à Bergerac n'aura pas été inutile. "Ça fait un peu plus de 6 % de personnes qui étaient hors limite et qui ne se connaissaient pas comme diabétiques" explique Jean-Pierre Divet, le président du Lions Club de Bergerac. "On est là pour servir, et puis ça permet de sauver des vies" complète-t-il en assurant que l'opération sera renouvelée.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité