Les huîtres du Bassin d'Arcachon peuvent être à nouveau consommées, une "excellente nouvelle" pour les ostréiculteurs

Après 28 jours d'interdiction et des analyses satisfaisantes, la préfecture de Gironde vient de lever l'interdiction de pêche, de commercialisation et de consommation des coquillages du bassin d'Arcachon et du Banc d'Arguin.

"Cette excellente nouvelle annonce le retour attendu des huîtres Arcachon Cap Ferret dans les cabanes, sur les étals de vente, et le sourire des producteurs sur les marchés !" La nouvelle était attendue par les ostréiculteurs depuis le 27 décembre. Dans un communiqué ce 18 janvier, ils ont réagi à l'annonce de la préfecture de la Gironde qui a annoncé ce même jour que les huîtres du bassin d'Arcachon sont à nouveau consommables. Elles avaient été interdites à la vente, à la pêche et à la consommation deux jours après Noël, et la découverte d'un norovirus responsable de gastro-entérites

La santé et la sécurité des consommateurs ont toujours été, et demeurent, la priorité absolue de la profession.

Comité régional de la conchyliculture du bassin d'Arcachon

Une mesure qui concerne tous les coquillages

Le préfet de Gironde, Etienne Guyot, a précisé que la levée de l’interdiction concerne  "l’ensemble des coquillages du Bassin d’Arcachon et du banc d’Arguin". Elle prend effet ce vendredi 19 janvier à 9 heures. La décision a été prise "sur avis unanime de la commission sanitaire départementale" suite à une période d'interdiction de 28 jours qui avait été "prescrite par les consignes sanitaires nationales".
Cette mesure concerne également la pêche de loisir des coquillages.

Pas de nouvelle infection

Si l'interdiction a été levée, c'est parce que "depuis le 22 décembre 2023", " aucun nouvel évènement contaminant n'a été enregistré sur les coquillages en provenance du Bassin d’Arcachon", ajoute la préfecture.

Les résultats des analyses de la surveillance microbiologique régulière sur l’ensemble des points de suivi du Bassin d’Arcachon pour les huîtres et les palourdes, sont satisfaisants.

Préfecture de la Gironde

Communiqué

Les autorités ajoutent qu'aucun nouvel évènement météorologique avec des pluies significatives n’a par ailleurs été relevé par Météo France. De même  "aucun dysfonctionnement sur le réseau d’assainissement du Bassin d’Arcachon" (par le SIBA) dans le cadre des exigences de signalements réglementaires en vigueur s’appliquant à ces installations.
Les défaillances de ce réseau avaient été pointé du doigt par de nombreux acteurs de la filière ostréicole. 

Toutefois, le préfet a décidé de changer de méthode et  "d’accroître le suivi de la qualité bactériologique de l’eau et des coquillages". Les prélèvements à des fins d'analyse, qui étaient jusqu'à présents mensuels, seront désormais hebdomadaires.