Dans le bassin d'Arcachon, on s'active pour la collecte des naissains d'huîtres

Durant l'été, on s'active dans le bassin d'Arcachon. La pose des tuiles chaulées demande beaucoup d'efforts. Une étape indispensable pour la collecte des naissains d'huîtres.

Ces tuiles trempées dans la chaux sont conçues pour fixer les naissains d'huitres chez les ostreiculteurs
Ces tuiles trempées dans la chaux sont conçues pour fixer les naissains d'huitres chez les ostreiculteurs © CC-BY-NC-SA Jacquoulecroquant via FlickR
Durant l'été, un phénomène invisible à l'oeil nu se produit dans les eaux du bassin d'Arcachon. Ce moment est essentiel pour les ostréiculteurs, qui jouent une bonne partie de leur saison. C'est en effet à cette période que les huîtres pondent leurs oeufs. Une fois fécondés, ces oeufs deviennent des larves d'huîtres : les naissains. Les professionnels procèdent alors au captage, ils déposent des collecteurs dans l'eau, sur lesquels viennent se fixer les naissains, pour une durée qui varie de 8 à 30 mois. 

Encore faut-il au préalable installer ces collecteurs, faits de tuiles chaulées. Les opération ont débuté aux alentours du 15 juillet et se poursuivent actuellement. Avec deux millions de tuiles à poser, il ne faut pas chômer. France 3 Aquitaine s'est rendu sur le bassin afin d'assister aux opérations.
huitres

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ostréiculture