Adolescent tué aux Aubiers : la garde à vue des cinq jeunes prolongée

Ils ont été interpellés entre dimanche soir et lundi matin, suite à la mort d’un jeune de 17 ans lors d’une fusillade samedi soir.

Le suspect a été interpellé et placé en garde à vue à l'hôtel de police de Bordeaux.
Le suspect a été interpellé et placé en garde à vue à l'hôtel de police de Bordeaux. © Ch. Lehesran

Le juge des libertés et de la détention a donc accédé à la demande du parquet. Comme nous vous l’annoncions dès hier, le procureur de la République de Bordeaux avait en effet demandé la prolongation des cinq garde à vue de 48h supplémentaires.

La qualification pénale retenue étant celle du meurtre en bande organisée et tentatives de meurtre en bande organisée, « un régime dérogatoire s’applique, les gardes à vue peuvent donc durer jusqu’à 96 heures », précise le parquet hier.

« L’audition des témoins se poursuit, tout comme les examens techniques et ceux de la police scientifique », précise le parquet. «Par ailleurs, nous n’avons pas encore les résultats de l’autopsie ».

► Fusillade aux Aubiers : les victimes étaient "aux antipodes des jeunes à problème"

Lundi, la Procureur de la république, Frédérique Porterie, indiquait que les personnes placées en garde à vue étaient nées entre 1999 et 2002, mais sans préciser si elles étaient connues des services de police et de justice.

Les cinq jeunes ont été arrêtés dans le cadre de l'enquête ouverte suite à la fusillade survenue le 2 janvier 2021 aux Aubiers, ayant entraîné le décès d'un mineur de 16 ans prénommé Lionel et blessé 4 autres personnes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société police sécurité