Bordeaux : l'Atelier D'éco SOLIDAIRE, une recyclerie innovante

L'atelier Déco solidarité recycle des objets. / © France3 Aquitaine
L'atelier Déco solidarité recycle des objets. / © France3 Aquitaine

L'association recycle les vieux objets pour leur donner une deuxième vie. Elle innove aussi un modèle social, créateur d'emplois et milite pour une économie circulaire et durable où rien ne se perd. Découverte de L'Atelier D'éco SOLIDAIRE. 

Par Hélène Chauwin

Avec leur fourgonnette, Fabien et Simon récupèrent ce matin un meuble chez un particulier à Mérignac. 

On a la possibilité de venir collecter chez les particuliers un peu partout quand ils ont besoin de se débarrasser d'un meuble explique Fabien

C'est un canapé qu'ils viennent chercher, plutôt en, bon état. Son propriétaire Philippe Stroh a simplement du  s'acquitter d'une participation 11 euros, le prix de l'adhésion à l'association. 
Plutôt que de faire une opération mercantile sur le Bon coin dont je n'ai pas besoin, autant que ça vous serve à vous ... surtout que vous créez des emplois...


Fabien et Simon ont chargé le canapé. Direction la recyclerie créative à Bordeaux Bacalan. Installé dans un vaste hangar, l'atelier d'éco solidaire collecte et recycle 300 tonnes d'objets à jeter par an. La plupart est mis en vente à tout petits prix.

Fabrice Kaïd, cofondateur de l'Atelier explique l'objectif : 

L'idée, c'est de donner accès à des équipements de base meubles, vaisselle... mais aussi à des biens culturels comme des livres vendus à 50 centimes ou 1 euro. 


Sac à café, fût de bière, rien ne se perd, tout se transforme selon le principe de l'économie circulaire.  Des caisses de vins deviennent, par exemple, des étagères grâce au travail d'ébénistes. 

Car la particularité de cette recyclerie, c'est la créativité. A côté du bric à brac, dans un préfabriqué sont vendues les plus belles pièces : des sacs en toile récupérée, des coussins en tissu lui-aussi détourné, des canapés et meubles customisés....

La création donne une seconde vie aux objets mais surtout elle permet de générer plus d'emplois et de revenus comme le précise Fabrice Kaïd : 

Ces objets, on les vend plus cher. Et comme on est sur le modèle d'une association, 85% des moyens qu'on génère vont à l'emploi.

L'atelier d'éco solidaire compte 17 salariés dont 12 CDI et récolte 400 000 euros par an. 

Le week-end prochain, elle organise un grand marché des créateurs recycleurs pour clôturer la Semaine Européenne de réduction des déchets

Sur le même sujet

Les + Lus