Bordeaux : l'impact économique du mouvement des Gilets jaunes sur les commerçants

La Chambre de commerce et d'Industrie de Bordeaux a publié une étude concernant l'impact économique des Gilets jaunes sur trois samedis depuis le 24 novembre. 85 % des commerçants interrogés ont constaté une baisse de leur activité.
© Gilles Coulon - France 3 Aquitaine
Ce devait être le mois le plus faste de l'année pour les commerçants du centre-ville de Bordeaux et de la Gironde. Mais les nombreuses mobilisations des Gilets jaunes au cours du mois ont été désastreuses pour beaucoup d'entre eux.
 

30% d'activité en moins

En effet, la CCI de Bordeaux a tenté de quantifier l'impact des manifestations qui ont eu lieu les samedi 24 novembre, 1er et 8 décembre sur la fréquentation des magasins. Le constat est sans appel : sur les 55 commerçants interrogés, 85% d'entre eux ont constaté une baisse de leur activité par rapport aux mêmes samedis l'année dernière.

Pire : près de la moitié (44%) des établissements ont vu leur activité diminuer de plus de 30 %.
 
© Études et Observatoires de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde


Quant à la fréquentation, elle a chuté de plus de 30% pour plus d'un tiers d'entre eux.
 
© Études et Observatoires de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde

 

Hypercentre et galeries commerciales

Les boutiques de l'hypercentre ont été particulièrement touchées : de nombreuses enseignes situées dans les rues piétonnes et notamment la rue Sainte-Catherine ont enregistré des baisses de chiffre d'affaires supérieures à 30%.

Dans la périphérie, certaines galeries commerciales ont souffert à cause des barrages filtrants et rassemblements mis en place par les Gilets jaunes. C'est le cas de celles de Sainte-Eulalie, Rives d'Arcins, Langon ou la Teste.
 

Mesures d'urgence

En début de semaine dernière, la CCI de Bordeaux avait d'ailleurs mis en place un numéro d'urgence à l'usage des entrepreneurs pour tenter d'aider ceux en grande difficulté :
 
Alors que le dernier week-end avant Noël approche à grand pas, le maire de Bordeaux Alain Juppé a aussi pris la décision d'ouvrir gratuitement la place de Quinconces au stationnement entre samedi et lundi.
 
Mais de nouvelles manifestations des Gilets jaunes pourraient perturber les derniers acheteurs samedi si l'acte VI est encore très suivi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société économie noël