Bordeaux : L' Escale du livre, nouvelle formule

Mars 2020 : le confinement est décrété et les manifestations culturelles sont stoppées net. L'Escale du livre, rendez-vous littéraire de Bordeaux, affiche alors une page blanche. Mars 2021 : retour de cette activité essentielle qu'est la lecture et de son escale bordelaise. En version inédite.

Singulière depuis toujours : Escale du Livre en 2004
Singulière depuis toujours : Escale du Livre en 2004 © Thierry David/MaxPPP

Rencontres, dédicaces, exposition, prix : du 24 au 28 mars, l'Escale reste l'Escale. Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre. Il a fallu qu'elle évolue pour perdurer et a eu recours au numérique pour rester en contact avec les fondus de littérature et mettre en relation les écrivains et leurs lecteurs. Les auteurs sont venus à Bordeaux et leurs interventions seront diffusées sur la chaîne youtube de la manifestation selon la programmation qui aurait pû avoir lieu en présentiel. Désormais, l'Escale, c'est quand vous voulez.

Ils sont connus ou émergents, issus de la région ou d'ailleurs : les écrivains, illustrateurs ont répondu à l'appel. L' Escale est leur point de convergence, du 24 au 28 mars. Ou quand vous le souhaitez grâce au numérique.

Mazarine Pingeot & Ivan Jablonka

La ressemblance physique avec son père vaut tous les patronymes. Mazarine Pingeot fait escale à Bordeaux pour présenter son dernier livre : Et la peur continue.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Leextra (@leextragency)

Lucie, son héroïne vit une descente aux enfers qui la ramène dans un temps cher à l'auteur : l'enfance. La sienne est passée un jeudi de l'ombre à la lumière, à la faveur d'une couverture de magazine où le poids des mots rivalisait avec le choc de la photo. Philosophe, écrivain et chroniqueuse, Mazarine a su, au fil du temps, trouver sa place. Son entretien pour L'Escale du livre ets mené par Pierre Mazet et s'intitule (pourrait-il en être autrement ? ) Sur les fêlures de l'enfance 

 

Historien, écrivain, directeur de la revue la vie des idées et codirecteur de la collection La République des idées aux éditions du Seuil, Ivan Jablonka s'est fait connaître du grand public en 2016 avec son roman Laetitia ou la fin des hommes (prix Médicis) où il retraçait le parcours tragique de la jeune Laetitia Perrais, sauvagement assassinée par Tony Meilhon. Devenue une mini-série sur France 2, son adaptation a récueilli un succès critique et public.

Dans son dernier ouvrage, Un garcon comme vous et moi, Ivan Jablonka s'ainterroge sur sa "garçonnité", une réflexion sur le parcours de genre, décorticant les mécanismes qui "fabriquent" les garçons.

Ils ont répondu présents 

Yan Lespoux

Maître de conférence du département d'occitan de l'Université Paul-Valéry-Montpellier-III et membre du laboratoire Langues Littératures Arts et Cultures des Suds, docteur en histoire contemporaine, Yan Lespoux est médocain. Le Médoc avec lequel il entretient une relation qui n'est pas sans rappelé le jokari : il a beau s'en éloigner, il y revient toujours.Terre de l'engance, de la famille, son Médoc à lui s'éloigne des grandes lignes, des grands crus et du surf pour se consacrer à ceux qui y vivent. Presqu'îles, son dernier roman lui est consacré.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Yan Lespoux (@yanlespoux)

Son entretien, intitulé Des Archipels de solitude, est mené par son ami et premier lecteur, Hervé Le Corre, maître du roman noir bordelais.

Noël Mamère & Raphaëlle Macaron

Journaliste, député-maire de Bègles,  ancien candidat écologiste à l'élection présidentiel, on ne présente plus Noël Mamère. Ou plutôt si. On présente Noël Mamère auteur, avec Raphaëlle Macaron, d'un album de BD : Les Terrestres. Le titre laisse présager le propos : il y est question d'effondrement, d'écologie. De la fin du monde ? De la fin d'un monde ? 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Le Trait graphique (@letrait_graphique)

Maxime Derouen

Philosophe, auteur et dessinateur, Maxime Derouen vit à Bordeaux. Après un long cursus universitaire d'enseignement en philosophie, spécialisé en philosophie politique et en histoire des sciences, il a décidé de mettre en terme à sa carrière pour se consacrer à la littérature et en particulier la littérature enfantine. Une bonne cible pour lier rêves et pensées, en utilisant une faune vive et colorée.

Il propose un atelier d'une pette demi-heure pour créer un pop'up avec un dinosaure :

Ovidie

Journaliste, réalisatrice, écrivaine, Ovidie s'est d'abord fait connaître comme actrice de films X. Ses romans et documentaires tournent souvent autour de la sexualité. Et son dernier ouvrage, Baiser après #metoo, roman épistolaire où Ovidie s'adresse à d'anciens amants foireux ne fait pas exception. Une manière de revenir, souvent avec humour, sur de situations ordinaires et réamorcer le dialogue homme/femme.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ovidie (@ovidieraziel)

Retrouvez l'intégralité des auteurs invités et illustrateurs cette année particulière sur le site de l'Escale du livre

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture livres livres jeunesse littérature noa à l'antenne vos rendez-vous région nouvelle-aquitaine