• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : pas de tram ce mardi matin à cause d'une panne informatique géante

Une voyageuse devant un panneau d'affichage annonçant la panne du réseau ce mardi matin / © France 3 Aquitaine - JPS
Une voyageuse devant un panneau d'affichage annonçant la panne du réseau ce mardi matin / © France 3 Aquitaine - JPS

C'est une panne informatique qui paralyse le trafic des trois lignes de tramway depuis lundi soir. TBM recommande ce mardi matin d'avoir recours aux bus de substitution. 

Par Christine Le Hesran

"La circulation des tramways pourrait reprendre en fin de matinée", à indiqué le directeur général de Kéolis Hervé Lefèvre. qui a confirmé qu'une panne de cette ampleur était "une première depuis la mise en circulation du tramway en 2003". 



Les techniciens sont à pied d'oeuvre depuis hier soir  19 H 15. Aucun tram ne circule depuis malgré la nuit passée à tenter de réparer. 
La panne se situe au poste central de commande installé sur la rive droite. Ce poste n'a pas de " visibilité sur l'énergie engagée sur le réseau" d'après la direction de Keolis.


"Le poste de commande est dans l'incapacité de prendre le contrôle sur le réseau, de communiquer avec ses conducteurs, ou d'avoir une visibilité sur la signalisation. Il nous est donc impossible de faire circuler des rames dans ces conditions là"
 
 

Bus de substitution 

L'origine de la panne qui concerne le réseau de  fibre optique reste inconnue.   Des bus de substitution ont été mis en place dès hier soir pour acheminer les passagers bloqués hier soir dans les voitures à l'arrêt.

"Nous essayons de maintenir un rythme de 15 à 20 mn  sur les tronçons communs des lignes A et B. et un rythme de 10 mn sur le tronçon commun de la ligne C", assure la TBM.

Dans la matinée, devant la hgare Saint Jean, des agents de la TBM orientaient les voyageurs un peu perdus vers les bus de substitution, pris d'assaut.

Pour l'heure, aucune indication d'un horaire de reprise de trafic n'a pu être communiqué. 

Sur le même sujet

Les gilets jaunes à Bergerac ce 3 décembre

Les + Lus