Bordeaux : le plastique à la cantine fait toujours polémique

© MaxPPP
© MaxPPP

La mairie de Bordeaux a fourni les résultats d'analyses effectuées sur la vaisselle en plastique utlisée dans les cantines. Pas de problème selon elle. Les parents du collectif "cantine sans plastique" ne sont pas d'accord.  Ils sont présents au festival Climax pour témoigner. 

Par Christine Le Hesran

Y a-t-il des risques pour la santé de nos enfants ? Les parents du collectif bordelais "Cantine sans plastique" ont la réponse, c'est oui. Même après les résultats d'analyse effectuées par la mairie de Bordeaux et rendus publiques. 
La polémique a vu le jour ces derniers mois.  Depuis janvier dernier, la vaisselle en plastique est généralisée, prenant la place du verre. 
Comme il s'y était engagé auprès des parents, Alain Juppé a demandé à ses services de faire réaliser des analyses complémentaires à celles du fournisseur. Effectuées dans deux laboratoires de Pessac, les analyses ont livré leurs résultats : 

Malgré les altérations dues à l’usage, cette vaisselle conserve ses capacités initiales sans éléments de nature à porter atteinte à la santé des utilisateurs.

Ces résultats devraient rassurés les parents inquiets mais non ! Anne-Sophie Moussa est parent d'élève et pharmacienne. 

Nous n'avons pas été entendus sur la liste de molécules à rechercher. Il y avait 3 volets majeurs : chimique, biologique avec les perturbateurs endocriniens et microbilogiques : les microbes. 
 

Les deux représentantes du collectif "cantine sans plastique" présentes au festival Climax pour intervenir sur le plastique dans les cantines. / © christine le hesran
Les deux représentantes du collectif "cantine sans plastique" présentes au festival Climax pour intervenir sur le plastique dans les cantines. / © christine le hesran

Les résultats laissent les parents plein de questions.

En fait, les analyses sont partielles, il manque un volet sur les microbes et la recherche biologique n'est pas complète. 

Le maire de Bordeaux a communiqué publiquement les résultats mais pour le collectif, cette étude n'est pas aboutie.

Il y a du bisphénol A, une valeur faible soit, mais c'est interdit depuis 2015. Trois microgrammes par kilo par la vaisselle neuve, 1 pour la vaisselle usée. Où est passée la différence ? Pour les tests sur les solvants, la durée du test n'est pas aboutie : résultat au bout de 10 jours alors qu'il en faut 30 pour un résultat abouti. 

Le maire de Bordeaux a rendu publics ces résultats afin de recueillir l’avis de toutes les personnes concernées aussi bien les parents d’élèves que les agents municipaux des écoles. Pour cela, il y a des documents en lignes à consulter jusqu'au 22 septembre.

Les parents du collectif, eux, n'en restent pas là. Ils se posent aussi maintenant beaucoup de question sur l'utilisation de poches de cuisson ou de barquettes en plastiques jetables utilisées pour réchauffer des aliments. 


Vaisselle en plastique dans les cantines
La polémique repart sur l'usage d'assiette en plastique dans les cantines scolaires... Un collectif de parents et d'élus Verts se disent toujours inquiets pour la santé des enfants...  - Franec 3 - Elise Galand - Guillaume Decais

 

Sur le même sujet

Interview de Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne

Les + Lus