Bordeaux : quand la radio remplace le parloir de la prison

" Je t'aime papa ". Message de Jeanne, 5 ans, à son papa incarcéré à la prison de Gradignan. Ces paroles diffusées sur les ondes d'une radio bordelaise tous les jours depuis le début du confinement font le lien entre le monde carcéral et les proches, alors que les parloirs sont fermés.

La clé des ondes trait d'union entre les familles et les prisonniers
La clé des ondes trait d'union entre les familles et les prisonniers © Xavier Ridon
Les mots tendres de Jeanne, 5 ans, ont résonné un soir sur les ondes.

Je t'aime papa. Quand tu vas rentrer à notre maison, on pourra aller à Mac Do. Je t'aime bisou papa d'amour.

Le papa de Jeanne est à la maison d'arrêt de Gradignan, près de Bordeaux en Gironde. 

Ni se voir, ni se parler au traditionnel lieu dédié en milieu carcéral. Pas de parloir pour les familles et les détenus depuis le 17 mars pour éviter la propagation du virus. Cette période de confinement est particulièrement délicate. Les esprits s'échauffent dans certains centres pénitentiaires de l'hexagone. 
 
A l'intérieur de la prison de Gradignan en Gironde, 24 octobre 2019
A l'intérieur de la prison de Gradignan en Gironde, 24 octobre 2019 © Fabien Cottereau MAXPPP


Un parloir pas comme les autres


Alors pour palier l'absence, une radio a choisi de faire passer les messages, des mots d'amour, des mots tendres par la voie des ondes car ce silence est " une épreuve de plus pour les détenus " pour la radio associative bordelaise "La Clé des Ondes". Elle propose donc tous les jours depuis le 20 avril d'être ce messager. 

Elle se fait en concertation avec le directeur de la maison d’arrêt pour assurer au mieux les liens avec les familles et favoriser les possibilités d’écoutes à l’intérieur de la prison.
 
A l'intérieur de la prison de Gradignan en Gironde. 24 octobre 2019
A l'intérieur de la prison de Gradignan en Gironde. 24 octobre 2019 © Fabien Cottereau MAXPPP

En fait, c'est une version quotidienne de son émission "L'Autre parloir" qui existe depuis 1992 mais en version hebdomadaire le mercredi. 
Ce rendez-vous sur les ondes permet aux proches et aux familles des détenus de la maison d'arrêt de Gradignan près de Bordeaux de téléphoner pour laisser un petit message, faire une dédicace en direct ou diffuser les messages laissés sur le répondeur.
Des bénévoles de la radio se sont mobilisés aux côtés des salariés pour assurer une émission d'une heure en direct de 19 heures à 20 heures jusqu'à la fin du confinement.
 
L’administration pénitentiaire est actuellement en pleine réflexion pour prévoir une réouverture des parloirs, fermés depuis le début du confinement, dans de bonnes conditions.

En attendant, les familles peuvent se manifester auprès des équipes de " La Clé des Ondes " pour faire entendre leur voix. 
 
Voir cette publication sur Instagram

Tous les soirs, 19h à 20h, vos messages d'amour ou de soutien aux détenus de la maison d'arrêt de Gradignan. Sur la Clé des Ondes : Appelez 05 56 60 69 99 Écoutez 90.10 FM Écoutez lacledesondes.fr Partagez L'Autre Parloir Merci #bordeaux #gironde #bordeauxmaville #graduche #prison #appel #parloir #confinement #solidarite #initiative #radio #covid19

Une publication partagée par Radio - La Clé Des Ondes (@radiolacledesondes) le

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison justice société