• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : vous êtes plutôt à réparer votre vélo ou à le faire réparer ?

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

La bicycette est un moyen de locomotion de plus en plus utilisé dans la métropole bordelaise. Mais un vélo, ça s'entretient. Et parmi les cyclistes, il y a les plus bricoleurs qui, avec l'aide d'associations le font eux-mêmes. Et les autres qui passent par des professionnels. 

Par Hélène Chauwin

Dans cet atelier de Bègles, on apprend à réparer et entretenir son vélo.
Olivier Louchard, le coordinateur de "Cycles et manivelles" explique la démarche : 

Ça passe tout d'abord par un petit diagnostic, on regarde ensemble ce qui ne va pas sur le vélo, et toutes les réparations nécessaires peuvent être effectuées ici. 


L'association a été créée par quelques passionnés de vélo en 2013. Elle défend "la pratique quotidienne du vélo et plus largement de la mobilité soutenable".

C'est un système d'adhésion, avec une grille tarifaire qui permet vraiment à tous les budgets de pouvoir adhérer… Et pendant un an,  on a accès à l'atelier vélo


Kate est membre depuis quelques mois. Elle vient ici chercher des conseils pour réparer son vélo : un acte gratifiant.

J'aime beaucoup le concept, et puis on rencontre des gens intelligents, et ça permet de se dépasser parce qu'en fait, je n'imaginais jamais que je serai capable de remonter un vélo entièrement

Dans cet atelier de 1200 adhérents, la sécurité reste une priorité. Au-delà des conseils, on propose aussi de l'outillage et des pièces d'occasion. A des prix plus intéressants selon Olivier Louchard : 

On est une recyclerie du vélo donc on récupère les vélos, on récupère les pièces des vélos qui ne peuvent plus rouler et on les met à disposition des adhérents. Donc il y a un réel intérêt économique pour venir ici. 

Pour les moins téméraires, ou les moins bricoleurs, il y aussi de plus en plus de réparateurs de vélos dans l'agglomération bordelaise. Thomas et Mathieu ont ouvert leur magasin il y a deux ans. Ici, on répare dans la journée pour un budget moyen de 20 Euros.

Mathieu Touque est l'un des réparateurs chez Popins : 

Dès que c'est des crevaisons, un peu de casse, des petites réparations on le fait. Tant qu'on a la pièc, ça va vite.

Comme beaucoup de Bordelais, Vania se déplace quotidiennement à bicyclette. Elle a découvert la boutique récemment. Et quand on lui demande pourquoi elle ne répare pas son vélo elle-même, elle répond avec un grand sourire : 

Je fais assez de choses moi-même. Chacun son travail !

Dans l'agglomération de Bordeaux, les vélos représentent aujourd'hui 11.5% des transports. La ville espère atteindre les 15% d'ici 2020. De quoi rendre optimistes ces professionnels du deux roues !

Réparer ou faire réparer son vélo ?
A chacun son envie. Dans la métropole bordelaise, des associations accompagnent les plus bricoleurs. Pour les autres, ils ont l'embarras du choix. Les boutiques fleurissent en ville.

 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus