Canicule : visiter les souterrains de Saint-Emilion pour se rafraîchir

Durant une heure, la visite permet à une cinquantaine de touristes de se rafraîchir dans les vestiges insoupçonnés des souterrains de Saint-Emilion. / © F3A
Durant une heure, la visite permet à une cinquantaine de touristes de se rafraîchir dans les vestiges insoupçonnés des souterrains de Saint-Emilion. / © F3A

Une vague de chaleur continue de déferler en France. La température grimpait facilement jusqu’aux 35 degrés (voire plus en ressenti) en Gironde. A Saint-Emilion, on peut joindre l’utile à l’agréable en se rafraîchissant dans les sous-sols de la ville lors d’une visite guidée.

Par Alexandre Muffon Cattin

Saint-Emilion est souvent une destination touristique très prisée pour ses vignobles. Mais il faut dire que les touristes n’ont peut-être pas envie de déambuler parmi les domaines avec ces températures.

Pour fuir ces grosses chaleurs, la visite des souterrains de la commune peut devenir une activité encore plus appréciable.

 

La grotte très fraîche d'Emilion 



Une cinquantaine de touristes partent chaque heure découvrir les sous-sols impressionnants de Saint-Emilion. "On va se rafraîchir en dessous", annonce Gérard, venu de Rennes pour visiter la région.

Dans la grotte où Emilion est venu en ermitage en l’an 750, l’air est beaucoup plus respirable. "En été, on y est très bien, il y a également une température constante donc en hiver on y est bien aussi", explique Margot Mathis, la guide.

 

Des vestiges insoupçonnés 



La visite se poursuit à travers des lieux incroyables où l’ombre apporte une fraîcheur délectable. Les catacombes, et l’église monolithe creusée dans la roche.

"J’ai découvert des choses que je ne soupçonnais pas, c’est époustouflant", avoue Carole. Cette promenade souterraine dure une heure, et il faut en profiter avant de retrouver la chaleur assommante à la surface.


Retrouvez le reportage de France 3 Aquitaine :
 
Canicule : visiter les souterrains de Saint-Emilion pour se rafraîchir

 

Sur le même sujet

Haute-Vienne : les arboriculteurs cherchent des saisonniers pour la récolte des pommes

Les + Lus