replay

Doado, une application pour lutter contre les problèmes de dos, testée et approuvée par les médecins

Lancée en 2022 par des kinésithérapeutes et validée par un conseil scientifique de médecins, l’appli qui allie IA et santé, permet de réduire et prévenir le mal de dos, des douleurs qui touchent des millions de personnes en France.

Le mal de dos fait partie de notre quotidien. Il peut survenir à tout moment et touche presque tout le monde. 80% de la population française sera, à un moment donné de sa vie, affecté par le mal de dos qui compte aussi pour 20% des accidents du travail.

Des applis pour prendre soin de sa santé

Pour vous aider à mieux connaitre votre dos et son anatomie et ainsi adopter les bonnes postures dans toutes les situations, il existe différentes applications : Activ’Dos, appli développée par l’Assurance Maladie, Weasy, ou encore Doado qui s’adresse au grand public comme aux professionnels de santé. L’innovation réside dans son utilisation de l’IA pour personnaliser l’accompagnement, en offrant une prise en charge adaptée et de longue durée.

 

Le but n’est surtout pas de remplacer le médecin mais de diminuer la perte de chance en orientant les personnes le plus rapidement possible vers leurs professionnels de santé. 

Hadia Ripoll

Directrice Générale de Doado

 

 

Comment vous est venue l’idée de créer une appli qui permet de lutter contre le mal de dos ?

Il y a deux raisons qui ont contribué à la création de Doado, un mal de dos et un ras-le-bol ! 

Pendant le covid, Alexandre, l’ingénieur de l’équipe s'était bloqué le dos ! Covid oblige, il a effectué des exercices que François, le kiné de l'équipe, lui avait montrés à distance. Il a pu le faire seul chez lui, simplement, ce qui l'a soulagé. En voyant cela, nous nous sommes dit qu'il fallait pouvoir rendre ce même savoir disponible au plus grand nombre et surtout fait par des professionnels de santé. La seconde raison, un ras-le-bol, partagé par de nombreux professionnels de santé, dont François et Marin, kinésithérapeutes spécialistes du dos. En effet, de nombreuses personnes arrivent trop tard dans leurs parcours de soin, et ont souvent fait des choses pouvant aggraver leurs pathologies, ce qui entraîne ce que l'on appelle une "perte de chance". Devant la multitude de solutions "magiques" non éprouvées médicalement, notamment sur internet, les gens sont perdus, ne vont pas voir de professionnels de santé (kiné ou médecin) ou trop tard, ce qui aggrave leur mal de dos et leurs Troubles Musculo Squelettique. Enfin, il y a près de 10 ans, nous avions déjà lancé une application afin de pouvoir accompagner les patients en postopératoire de chirurgie du dos. 

C'est pour toutes ces raisons et parce que le mal de dos est le mal du siècle touchant 80% de la population que nous avons créé Doado. 

Comment fonctionne-t-elle ?

Doado, c’est une application mobile, dotée d’une intelligence artificielle qui lutte contre le mal de dos et les troubles musculo-squelettiques. Conçue par des kinésithérapeutes et validée par un comité scientifique de médecins.

Concrètement, comment ça fonctionne ? En quelques questions (basées sur la Haute autorité de santé) et tests physiques (les mêmes que chez un kinésithérapeute), vous obtenez un bilan, des feedbacks et un catalogue de programme sur mesure.


Soit, nous détectons que vous devez être orienté vers un professionnel de santé, vous aurez alors des recommandations et des conseils, ainsi qu’un bilan PDF que vous pouvez fournir à votre médecin. Sinon, vous obtenez des indications et un catalogue de programmes adaptés à votre niveau physique, vos problématiques, votre sport et votre métier.


Les programmes sont tous sous format vidéo présentés par des kinés ou des médecins et durent 5 à 10 min pour être facilement intégrés dans son quotidien et fait n’importe où. Ils sont composés de mouvement pour se renforcer au quotidien, d’étirement pour se soulager, d’ergonomie ou encore de conseil, car nous partons du principe qu’il faut comprendre pour pouvoir faire et ainsi lutter contre toute la mésinformation qui pullule sur internet. 

Doado peut être téléchargé sur les stores Apple et Android pour le grand public ou peut être pris par les entreprises afin d'accompagner en prévention les salariés. 

Vos ambitions ?

Doado, ce sont des entreprises dans le secteur de la santé, de la logistique et sédentaire qui utilisent au quotidien notre solution pour leurs salariés et c'est également plus de 50 000 téléchargements auprès du grand public.

Nous voulons offrir à tous l'opportunité de préserver leur dos et de lutter contre les douleurs liées au TMS. 

D’un point de vue technique, nos prochaines étapes de développement incluent l'enrichissement de notre contenu en continuant à intégrer les déterminants de la santé, nous avons commencé par le programme sommeil, mais nous visons à développer les programmes stress ou encore nutrition ayant aussi un impact sur le dos et les TMS, toujours fait par des professionnels de santé. Nous prévoyons aussi de développer de nouveaux métiers en fonction aussi de nos nouveaux clients ainsi que de nouveaux sports, toujours avec des experts médicaux de chaque sport. Parallèlement, nous travaillons sur notre R&D pour améliorer notre intelligence artificielle en vue d'intégrer un assistant conversationnel, plus précisément un assistant motivationnel. De plus, nous concentrons nos efforts sur le développement de nos serveurs afin de collecter des données de manière anonymisée pour enrichir notre IA. Enfin, nous prévoyons une expansion en Amérique du Nord et nous adapterons notre contenu aux besoins de ce marché. 

En somme, notre ambition est de devenir un leader dans l'amélioration de la santé et du bien-être du dos et des TMS grâce à l'innovation technologique et l'expertise médicale.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité