En prévision du week-end, le CHU de Bordeaux demande aux patients d'éviter les urgences

La direction du CHU redoute un engorgement de ses services d'urgences ce week-end avec les nombreuses grippes et virus qui circulent en ce moment. Elle rappelle que les urgences doivent être réservées "aux personnes qui en ont réellement besoin".

"Nous avons eu beaucoup de fréquentation le week-end dernier sur les secteurs adultes et pédiatrie" explique le service communication des hôpitaux Pellegrin et St-André, "en cette veille de week-end nous avons voulu refaire passer nos messages habituels". 

Entre la grippe, les gastro-entérites, le covid et autres épidémies qui circulent en ce moment, de nombreux patient ne trouvant pas de généralistes en fin de semaine, se tournent en effet vers les urgences.

Or les capacités d'accueil y sont limitées. Avec l'affluence, les temps d'attente peuvent exploser et dépasser les 5, 6 heures voire plus. En février dernier, des tentes d'appoint avaient même dues être installées pour faire face à l'afflux et pallier au manque de lits comme le dénonçait le collectif urgences bordeaux.

Le CHU rappelle qu'il convient de composer le 15 en cas d'urgence.

"Ce numéro permet de joindre les régulateurs du SAMU qui pourront, en fonction des cas, mettre le patient en relation avec un médecin conseil, orienter le patient vers son médecin traitant ou le diriger vers les services d’urgences".

Le 15, C'est le réflexe à avoir pour garantir les bons soins à tous les patients, il faut laisser les urgences aux urgences, aux personnes qui en ont réellement besoin

CHU de Bordeaux

La direction de l'hôpital indique qu'il ne faut se rendre directement aux urgences "qu’en cas d’urgence vitale ou d’urgence avérée".

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité