Epidémie de rougeole en Nouvelle-Aquitaine : 213 cas confirmés, 57 malades hospitalisés

L'ARS recommande à tous les néo-aquitains de vérifier leur statut vaccinal. / © France 3 Aquitaine
L'ARS recommande à tous les néo-aquitains de vérifier leur statut vaccinal. / © France 3 Aquitaine

Depuis le mois de novembre, une épidémie de rougeole s'est déclarée en Nouvelle-Aquitaine. Aujourd'hui, 213 cas ont été confirmés, indique l'agence régionale de santé. 

Par AR

D'après un dernier décompte du 6 février, l'épidémie de rougeole a contaminé 213 personnes en Nouvelle-Aquitaine depuis le début du mois de novembre 2017, principalement en Vienne et Gironde.

57 malades hospitalisés 


L'ARS indique aussi que 57 malades ont été hospitalisés, soit plus du quart des personnes touchées.

"90% des cas de rougeole n'étaient pas ou mal vaccinés (deux doses sont nécessaires pour être protégé)" précise l'agence régionale de santé, qui incite tous les néo-aquitains à vérifier leur vaccination. 



La rougeole touche Bordeaux, Poitiers et Limoges 


Depuis le début de l'épidémie, des malades ont été signalés sur le campus de Bordeaux, puis dans des écoles primaires de la ville. 

En Poitou-Charente, plusieurs personnes ont été contaminées à Poitiers, et à Limoges, un cas a récemment été confirmé. 

"Les départements de la Gironde et de la Vienne sont, depuis novembre 2017 les plus touchés, mais des cas isolés de rougeole peuvent apparaître à tout endroit et initier une épidémie" indique l'ARS, qui signale aussi quelques cas en Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Dordogne, Landes et Pyrénées-Atlantiques. 
 

→ Reportage vidéo à suivre 

Rougeole : quels sont les symptômes ?

Les symptômes peuvent commencer à tout moment de 7 à 18 jours après avoir été en contact avec la personne atteinte de rougeole.

Au début la rougeole ressemble à un rhume. Une toux, une fièvre supérieure à 38,5°C, le nez qui coule et des yeux rouges-larmoyants sont courants.

Consultez au plus vite votre médecin traitant ! Portez un masque par mesure de prévention.

Quelques jours plus tard, des boutons rouges apparaissent sur le visage, puis se répandent sur le reste du corps.

La phase de contagiosité démarre la veille de l’apparition des premiers symptômes et s’étend jusqu’à 5 jours après le début de l’apparition des boutons.

A lire aussi

Sur le même sujet

OUverture du Procès de Peio Serbielle à Paris

Les + Lus