Eric Zemmour à Bordeaux : sa venue vendredi 12 novembre fait déjà du bruit

Publié le Mis à jour le
Écrit par Dorine Conde

Eric Zemmour sera à Bordeaux le vendredi 12 novembre pour présenter son livre au Palais des Congrès. Sa venue dans la capitale girondine fait déjà du bruit. Si sur les réseaux sociaux, sympathisants et opposants se mobilisent, le sujet s'invite jusque dans les débats du conseil municipal bordelais.

Après sa venue à Biarritz, le 26 octobre dernier, Éric Zemmour est de retour en Aquitaine cette semaine. Vendredi 12 novembre à 19 heures, il présentera son livre La France n’a pas dit son dernier mot, lors d’un meeting au Palais des Congrès de Bordeaux. Il n'est à ce jour pas candidat à l'élection présidentielle. 

Les différents soutiens locaux de l’ancien polémiste invitent, sur les réseaux sociaux, les sympathisants à s’inscrire pour assister à cette présentation. Et certains de ses opposants le font aussi, encourageant à saturer les inscriptions espérant ainsi empêcher l’événement.

Révolution permanente appelle également « les jeunes, les travailleurs, les étudiants, les lycéens, les retraités, les chômeurs ainsi que les organisations de la gauche syndicale et politique à se rassembler » ce vendredi à 18 h 30 au Stade Matmut Atlantique.

Le site d’information, lié au Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), souhaite ainsi lutter contre le discours de l’essayiste qu’il juge « raciste, islamophobe, sexiste et profondément antisocial.»

Eric Zemmour dans les débats du Conseil Municipal de Bordeaux 

La venue d’Eric Zemmour s’est même invitée, mardi 9 novembre, au Conseil municipal de Bordeaux. Philippe Poutou, élu NPA-LFI, a tenu à dénoncer la visite bordelaise d’Eric Zemmour, qu’il considère « dangereux par ses idées profondément réactionnaires ». Il a annoncé qu’une mobilisation serait organisée devant l’Hôtel de Ville.

Un lieu que le Maire de Bordeaux n’a pas vraiment apprécié « n’essayez pas de faire prospérer l’idée d’une complicité entre monsieur Zemmour et la municipalité».

Après que Pierre Hurmic a rappelé qu’ il n’avait aucun pouvoir d’interdire ce meeting, Philippe Poutou, par ailleurs candidat du NPA à l’élection présidentielle, a invité l’édile écologiste à se joindre à lui afin de s’opposer publiquement à Éric Zemmour..

Jeudi 11 novembre, ils étaient environ 150 à manifester sur la place Pey Berland, devant l'hôtel de ville, autour de Philippe Poutou entre autres.