• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : les gilets jaunes bravent les interdits et manifestent en zone rouge

Quelques centaines de gilets jaunes se sont retrouvés au miroir d’eau, zone interdite à la manifestation. Ils ont été encerclés par les forces de l’ordre dès le début du rassemblement. Puis après quelques interpellations les CRS ont semblé les laisser manifester vers le centre-ville.

Par CB

18h30 La place de la Victoire est évacuée, les manifestants dispersés vers les abords de la place. Les CRS restent groupés face aux manifestants.
 


18h10 Les CRS ont "accompagné le mouvement des manifestants vers la Victoire et procèdent à plusieurs sommations réclamant la dispersion avant une éventuelle charge.

17h45  La foule des manifestants est repoussée vers le cours Pasteur avec le concours de ces barrières mobiles (sortes de cages métalliques, ci-dessous).
Quelques gaz lacrymogène et jets d'eau sont lancés pour accompagner le recul des gilets jaunes qui ne s'opposent pas au mouvement et qui se retrouvent très vite place de la Victoire.
La police retranchées derrière des "cages" métalliques et protégeant l'accès à la place Pey Berland. / © K.Jbali
La police retranchées derrière des "cages" métalliques et protégeant l'accès à la place Pey Berland. / © K.Jbali

17h20 Un groupe de quelques centaines de Gilets jaunes se dirige vers la place Pey-Berland bouclée par les forces de l'ordre, malgré les protestations de certains manifestants.

 
© K.Jbali
© K.Jbali

Ecoutez 
 
Bordeaux : les gilets jaunes bravent les interdits et manifestent en zone rouge


17h Place de la Victoire. Le cortège semble avoir contourné la place Pey Berland dans le calme et reste sur place.
Les manifestants vont-ils décider de se disperser ? 
© K.Jbali
© K.Jbali

16h20 direction la rue sainte-Catherine à nouveau après un échange tendu avec les CRS
Les manifestants leur répondent "Barrez-vous !"

16h Place de la Comédie, quelques black blocs commencent à apparaître parmi les gilets jaunes. En noir et masqués.

15h50 Les manifestants semblent explorer toutes les rues interdites à la manifestation par la préfecture. Puisqu'ils se trouvent désormais cours Clémenceau et les allées de Tourny... contournant ainsi le dispositif organisé pour protéger le triangle d'or Bordelais. 

15h40 Les premiers gilets jaunes arrivent place Gambetta. Il est toujours difficile de les quantifier mais ils sont nombreux (plusieurs milliers ?).
Ils ne sont qu'à quelques mètres de la place Pey-Berland et de l'hôtel de ville.

15h20 Les manifestants semblent hésiter un instant, seulement avant d'emprunter cette fois le cours d'Albret qui mène... à la place Pey Berland où s'est concentrée, comme chaque semaine, l'essentiel des forces de l'ordre, en attente...
 
© H.Chauwin
© H.Chauwin


15h15 Le cortège investit le cours Aristide Briand. Depuis 14h30, ils ont pris les rues pourtant indiquées comme interdites à la manifestation. Ils manifestent dans le calme depuis la place de la bourse et ont effectué un circuit désormais classique empruntant les rues commerçantes du centre-ville, de façon pacifique.

15h Le début du cortège atteint la place de la Victoire, dans une ambiance tranquille de chants et de danses.
Les CRS ne suivent plus de près les manifestants. La stratégie semble de laisser faire, de loin...

 
© H. Chauwin
© H. Chauwin
© H. Chauwin
© H. Chauwin


14h45 La rue sainte Catherine est noire de monde; les gilets jaunes, très nombreux, se mêlant aux badauds.
© H.Chauwin
© H.Chauwin

Vers 14h30, le cortège s'est décidé à prendre les rues interdites à la manifestation. Rue Sainte-Catherine, rue Saint-Rémi. 

Avant cela, ils avaient, d'après les témoignages, vécu un épisode de "démonstration de force" des CRS qui les contenaient sur les quais. 

Parmi les gilets jaunes, certains regrettaient cette ambiance pensant que seule la place Pey Berland faisait l'objet de l'interdiction et non les quais...

Et c'est après ces interpellations, qui semblaient viser des personnes en particulier et non suite à des comportements particuliers, que les manifestants, cette fois plus nombreux (un millier peut-être), se sont orientés vers l'hyper-centre.

Les slogans tournent toujours autour du chef de l'Etat : "Macron démission",...


14h
En début d'après-midi, la stratégie des forces de l'ordre était à priori d'empêcher les manifestants de bouger en les encerclant au miroir d'eau. 

Les quais, comme la place de la Bourse, font partie des zones interdites à la manifestation. 
Les CRS encerclent les gilets jaunes sur le miroir d'eau. / © H.Chauwin
Les CRS encerclent les gilets jaunes sur le miroir d'eau. / © H.Chauwin
 
© H.Chauwin
© H.Chauwin


De leur côté, les "gilets jaunes" scandaient ponctuellement des :"tout le monde déteste la police"!

Un peu après 14h, les CRS interviennent et interpellent trois personnes.
Puis on assiste à des mouvements de fourgons.





 

Sur le même sujet

Pyrénées-Atlantiques : naissance d'un bébé ocelot au zoo d'Asson

Les + Lus