Gironde : de nombreuses rencontres de foot amateur annulées à cause de la pluie

Image d'illustration / © Cyril Dodergny - MaxPPP
Image d'illustration / © Cyril Dodergny - MaxPPP

En raison des fortes intempéries qui frappent la Gironde, de nombreuses rencontres sportives prévues ce week-end sont reportées, notamment chez les amateurs de football du département

Par Maïté Koda

Les fortes pluies qui s'abattent sur la Gironde devraient se poursuivre encore ce week-end et la semaine prochaine. Le département est placé, avec les Landes et les Pyrénées-Atlantiques en vigilance jaune en raison de risques d'inondation, de cents violents et d'orages.
Jusqu'à 50 mm d'eau tombent certains jours, les cumuls d'eau dépassent les moyennes saisonnières. Et les terrains ont du mal à absorber.
 

Rencontres reportées

En Gironde, de nombreuses rencontres de football sont par conséquent reportées. Selon le planning du district établi de la Gironde établit à la mi-journée, mais susceptible de modifications, environ 30% des matches séniors seront assurés. Sur les 114 matches prévus, quelques 77 sont reportés. "Certains clubs ont trouvé des arrangements, comme des inversions, d'autres ont des terrains en synthétique", explique Alexandre Gougnard président du district
Même schéma pour les féminines : seulement la moitié des matches pourront se tenir. Concernant les plus jeunes,  entre 30 et 50 % des rencontres programées auront lieu.

"Le district prend en compte les arrêtés municipaux, mais il peut également décider de lu même de reporter des rencontres, poursuit Alexandre Gougnard. Un choix effectué le week-end du 3 novembre, pour des raisons de sécurité, alors que la tempête Amélie s'annonçait sur le sud ouest.
 

Dates butoirs

Mais ces reports de matches ne peuvent se reproduire trop souvent, ne serait-ce que pour des raisons de calendrier. "Pour l'instant il n'y a rien de dramatique, mais que ce soit en championnat ou en coupe, nous avons des dates butoirs en mai ou en juin, ajoute le président du district, qui se souvient d'une saison 2015-2016 "catastrophique" en raison de la météo, contraignant certaines équipes à combler le retard en jouant en semaine.

"A un moment nous devrons faire des choix, assure Alexandre Gougnard. Pour l'instant on essaie de ne pas faire jouer les jeunes les premiers week-ends des vacances pour ne pas pénaliser les familles qui souhaitent partir. Mais si ça dure trop longtemps, on sera obligé de reprogrammer des matches pendant les vacances."

La Gironde n'est pas le seul département confronté à l'impraticabilité des terrains du fait des intempéries. A Mont-de-Marsan dans les Landes, les terrains de sport de la ville sont fermés, entraînant annulation de tous les matches et entrainements initialement prévus ce week-end.  
 

Sur le même sujet

Les + Lus