La fumée des feux de forêts du Canada attendue au-dessus de la Nouvelle-Aquitaine

Depuis lundi 26 janvier, la Grande-Bretagne, l’Irlande, le Portugal, le nord de l’Espagne ainsi que les pointes bretonne et normande se retrouvent sous le panache de fumée lié aux incendies du Canada. La Nouvelle-Aquitaine pourrait être touchée entre mercredi soir et jeudi.

Depuis début janvier, plus de six millions d'hectares de forêt sont partis en fumée au Canada. Des incendies monstrueux et incontrôlables, attisés par de fortes chaleurs et la sécheresse. Plus de 400 feux sont actifs en cette fin du mois de juin et provoquent de colossaux panaches de fumées. 

Ces nuages situés à très haute altitude ont traversé l'Atlantique pour recouvrir une bonne partie de l'Hexagone. En France, le panache reste à peine perceptible et apporte un ciel légèrement opaque, bien moins impressionnant que ce que nous avons connu durant l'été 2022 avec les incendies de la Test de Buch, Landiras ou encore Saint Hélène en Gironde.

Un anticyclone protecteur

Ce dimanche 25 juin, c'est à Montréal que la qualité de l'air était la plus mauvaise au niveau international. Mais nous ne sommes pas dans les mêmes conditions que le Canada et les Etats-Unis.  Le panache de fumée fait un périple de plus de 5 000 km, ce qui permet la dilution de la pollution. Enfin, les hautes pressions et le vent faible présent sur la région nous protègent, pour l’instant. Pas d'inquiétude à ce stade donc, en tout cas en Nouvelle-Aquitaine, même si la région devrait être touchée entre mercredi et jeudi soir, au fur et à mesure que l’anticyclone se décalera. 

Les désagréments éventuels liés aux particules fines en suspension dans l’atmosphère devraient être de courte durée, puisque des pluies sont attendues jeudi et procéderont au "lessivage" de l’atmosphère. "Néanmoins, beaucoup d’incertitudes subsistent en termes de concentration, d’altitude exacte de vol des particules mais aussi de leur capacité à modifier la couleur du ciel", précise Météo France.
"Nous surveillons cela de près, mais il n'y a rien de visible sur nos stations de mesure, précise Atmo Nouvelle-Aquitaine qui ne déplore ce mardi, "aucun impact sur la qualité de l'air" dans la région. 

 Les passages de fumée au-dessus de la Nouvelle-Aquitaine pourraient se reproduire tant que les incendies au Canada resteront hors de contrôle.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité