La LGV Bordeaux-Paris fête son 1er mois de mise en service

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jeanne Travers

Le 2 juillet, la Ligne à Grande Vitesse reliant Bordeaux à Paris en un peu plus de 2 heures était mise en service pour la toute première fois. Après un mois sur les rails, c'est l'heure du bilan. Alors même que se termine une panne de 3 jours sur le trafic ferroviaire du Sud-Ouest.

Mauvais timing pour la SNCF. Alors que le réseau ferroviaire souffre encore des conséquences d'une panne électrique qui a paralysé la circulation des trains du Sud-Ouest pendant 3 jours, la LGV fête ce mercredi son premier mois de mise en service.



En effet, le 2 juillet à 8h52 précises, les tout premiers passagers de la LGV effectuaient le trajet Bordeaux-Paris en 2h04. L'accueil était alors plutôt chaleureux.





Mais rapidement, les critiques ont commencé à poindre : trop de retards, et surtout trop bruyante...  La LGV n'a rapidement plus trouvé grâce auprès des riverains. Au mois de juillet, 32 réclamations avaient été déposées entre Tours et Bordeaux pour des nuisances sonores liées au passage de la LGV. "On ne s'entend même plus parler. On est obligé de crier à longueur de journée", témoigne une Girondine.



Pour finir, cet anniversaire arrive après trois jours de panne à la gare Montparnasse, ayant paralysé l'ensemble du réseau ferroviaire du Sud-Ouest. Selon le PDG de la SNCF Guillaume Pépy, les travaux effectués sur la LGV Paris-Bordeaux seraient à l'origine de cette panne.



"Nous avions récemment procédé à l'extension de cet équipement dans le cadre de la mise en service des nouvelles lignes à grande vitesse vers Rennes et Bordeaux, a-t-il indiqué. Une montée en puissance était nécessaire afin d'assurer ces itinéraires". Selon lui, tout vient d'un "défaut dans les travaux."



Un rapport devrait être transmis à la ministre des Transports Elisabeth Borne d'ici la fin de semaine. Et sera mis en ligne sur le site de la SNCF, par souci de transparence.

 

► Reportage à voir ou à revoir en intégralité :

durée de la vidéo: 01 min 43
©F3A




Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité