Gaétan Poussin, le gardien des Girondins de Bordeaux, n'a pas respecté la stricte interdiction imposée aux joueurs, entraîneurs et dirigeants de clubs de football professionnels d'effectuer des paris sportifs. Épinglé après un recoupement de données, il écope de quatre matchs de suspension dont un ferme.

Ces recoupements de données ont été instaurés en 2013 par la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel. 

Les acteurs du foot régulièrement contrôlés

Régulièrement, la LFP croise ses informations avec celles de la Française des Jeux et de l'Agence Nationale des Jeux, chargée de la régulation des paris sportifs. Et régulièrement, des joueurs, entraîneurs ou dirigeants de clubs sont épinglés alors que le code du sport leur interdit cette pratique.

Cette fois-ci c'est le gardien des Girondins de Bordeaux qui a été épinglé. Sanctionné pour des paris effectués durant la saison 2020/2021. Pourtant, la Commission précise que "des campagnes de sensibilisation ou d'information" sont menées "au quotidien" auprès des clubs. 

Code du sport très clair

Elle rappelle que "les acteurs des compétitions organisées par la FFF ou la LFP ont interdiction générale de parier, en ligne ou dans les réseaux physiques, sur toutes les compétitions de football, qu’elles soient nationales ou étrangères".

Gaëtan Poussin, auditionné en fin de commission ce vendredi 30 décembre 2022, s'est vu infliger quatre matchs de suspension dont un ferme et trois avec sursis.

Il ne jouera pas les 32e de finale de la Coupe de France contre Rennes samedi prochain au stade Matmut Atlantique.

En revanche, il devrait être sur la feuille de match de Caen - Bordeaux le mardi 10 janvier pour la 18e journée de la Ligue 2. Le gardien bordelais ne devra pas faire de faux pas d'ici la fin de la saison pour éviter d'être privé de trois matchs supplémentaires.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité