Pénurie d'électricité cet hiver : "les coupures électriques ne dureront pas plus de deux heures", promet RTE

Publié le
Écrit par Julie Chapman avec Cendrine Albo

Les ménages aquitains, comme le reste de la France, pourraient subir, cet hiver, des coupures d’électricité. Elles ne seront appliquées qu’en dernier recours, assure RTE en charge du transport de l'électricité en France.

C’est l’une des craintes de cet hiver : la panne générale, faute d’électricité. Une menace qui pourrait bien se concrétiser en début d’année prochaine, si les centrales nucléaires tardent à démarrer. Ce retard, associé aux difficultés d’approvisionnement en gaz, risque de créer des pénuries d’électricité. 

Baisse de 5 à 7% de la consommation

Un automne d’une rare douceur, et des prix qui s’envolent : beaucoup de ménages n’ont pas allumé les chauffages ou du moins, pas autant que les années précédentes. La consommation électrique en Aquitaine comme dans le reste de la France est en baisse, entre 5% et 7% de moins.

Le mauvais présage pourrait donc encore être repoussé : pour l’heure, si la tendance actuelle se maintient, le risque ne se concrétisera pas avant janvier. 

Vert, orange, rouge

Pour arriver à la coupure, plusieurs critères doivent être réunis : une vague de froid, une consommation en hausse et des centrales toujours à l’arrêt. 

Le scénario, très conditionné, est pris très au sérieux. Chaque semaine, RTE, l'entreprise chargée du transport de l'électricité en France, analyse la consommation des ménages ainsi que les prévisions météorologiques des prochains jours. Ce suivi est mis à disposition du public sur le site Ecowatt. 

“C’est une application et un site web qui fonctionnent comme une météo de l’électricité. Il y a trois signaux : vert, la production est supérieure à la consommation; orange, il y a autant d’électricité produite que consommée; rouge, il va falloir réguler la consommation”, explique Erik Pharabod, délégué RTE zone Sud-Ouest.

Deux heures de coupure

La régulation passera donc par ces coupures qui permettront de réduire la consommation de 1 % à 5 %. 

Elles seront décidées une semaine en amont, quand on aura suffisamment d’éléments. On émettra alors un signal sur Ecowatt, trois jours avant l’échéance, mais ce ne sera que la veille, avec les derniers éléments, que l’on confirmera ou non la coupure et son volume.

Erik Pharabod, déléguée RTE zone Sud-Ouest

à France 3 Aquitaine

Ces coupures, prévues sur deux créneaux, n’excèderont pas deux heures, promet RTE. “Ces créneaux seront annoncés à l’avance et répartis sur l’ensemble du territoire”, explique Erik Pharabod. Sont en revanche exclus les hôpitaux ainsi que tous les sites qui ne pourraient se passer d’électricité. 

Ces extinctions temporaires seront également “tournantes” : réparties par quartier, elles s'échelonneront pour limiter l’impact sur les ménages et les entreprises.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité