Pour quelles raisons intègre-t-on de plus en plus d'espaces verts en milieu urbain ?

replay

Depuis quelques années, de plus en plus d'espaces verts fleurissent en milieu urbain. Une prise de conscience des bienfaits de la nature en ville s'opère, et ces petits coins de verdure sont désormais intégrés naturellement dans les nouveaux plans d'urbanisation. Mais en connaissez-vous exactement les raisons ? Quels en sont les bienfaits ? Explications en moins de trois minutes avec Delphine Roux dans T'as la soluce ?!

Depuis quelques années, la nature gagne du terrain en ville : les aménagements d’espaces verts sont de plus en plus fréquents et les citadins en apprécient l'existence, surtout depuis les différentes périodes de confinement. Mais savez-vous pour quelles raisons ces espaces verts sont aussi importants pour l'environnement et pour les habitants de la planète ?

Il faut savoir que 56 % de la population mondiale vit en ville, ce qui représente 4,4 milliards d'habitants et que d'ici à 2050, 7 personnes sur 10 dans le monde vivront en milieu urbain.

Alors certes, la vie citadine offre de nombreux avantages, mais on le sait, les villes sont confrontées à de graves problèmes environnementaux : pollution atmosphérique, réchauffement urbain, épisodes de températures extrêmes en été et en hiver.

La solution ? Créer des espaces verts

À titre d'exemple, en France, 8 habitants sur 10 estiment qu’il faudrait implanter davantage de verdure dans les villes.

Mais au fait, qu’appelle-t-on « espace vert » ?

Dans les agglomérations urbaines, l'espace vert désigne des terrains non encore bâtis, végétalisés ou arborés, boisés ou agricoles, privés ou publics.

Pour une meilleure qualité de l'air

Ces espaces sont importants à différents niveaux et en premier lieu pour le bien-être de la planète :

  • Ils améliorent la qualité de l'air 
  • Ils protègent des UV et de la chaleur
  • Ils permettent la rétention de 40 % des eaux de pluie
  • Ils favorisent la biodiversité
  • Ils agissent sur la captation du carbone pour lutter contre les gaz à effet de serre.

Et puis, la végétation urbaine est une véritable climatisation naturelle.

Saviez-vous que les parcs et jardins peuvent réduire la température ambiante des villes de 1°C ?

Ils permettent également d’éliminer l’équivalent des émissions polluantes de 15 voitures par an, grâce aux plantes qui retiennent à leur surface, ces particules nocives.

Et puis, ces espaces sont évidemment importants pour notre santé d’un point de vue physique et mentale.

via GIPHY

Une meilleure santé, un meilleur moral

De nombreuses études ont démontré les effets bénéfiques de la nature sur la santé.

Selon une étude du cabinet Asterès pour le compte de l’Unep (Union Nationale des Entreprises du Paysage), vivre à proximité d’un espace vert réduirait de :

  • 34 % les douleurs au dos
  • 31 % les troubles de l’anxiété
  • 25 % les dépressions
  • 23 % l’asthme
  • 15 % les migraines
  • 17 % les AVC

Vecteurs de lien social

Enfin, l’aménagement d’espaces verts, apporte des réponses à des besoins sociaux.

Les jardins partagés, l’agriculture urbaine, le développement des pratiques sportives, et l’éducation à l’environnement par les écoles créent du lien social, encouragent les rencontres et les échanges et permettent des instants de détente dans des lieux sains.

Jardins pédagogiques et jardins thérapeutiques fleurissent de plus en plus dans les centres urbains.

Aujourd’hui, les parcs et espaces verts sont devenus davantage qu'un simple plaisir pour les yeux : ils sont devenus essentiels.

via GIPHY

>> Retrouvez "T'as la Soluce" sur la plateforme France.tv