Tourisme en Aquitaine : les vacanciers de retour, les saisonniers manquent toujours

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Chapman

Sur la côte girondine mais aussi dans les terres, les touristes sont de retour depuis ce week-end. Les saisonniers eux, manquent encore à l’appel dans plusieurs endroits.

 Il marque le début de la saison estivale. Ce jeudi de l’Ascension, difficile de circuler sur les routes d’Aquitaine, avec un trafic affiché en noir. Le week-end était très attendu par les Français, seul pont de cette année.

60% de remplissage

À l’arrivée, sur la côte médocaine, les soupçons se confirment : les touristes sont bien de retour. Dans ce camping de Carcans, les voitures défilent et les locations se remplissent. 

“Tous nos locatifs sont loués. Au niveau des emplacements, on est à 60 %”, comme un week-end de plein été”, explique Alexia Jean-jean, gérante du camping de Maubuisson. 

► Reportage de M. Laforcade et J-M. Litvine

durée de la vidéo : 01min 40
Tourisme : le littoral fait le plein ©France 3 Aquitaine

Même constat en terrasse : même si la météo est moins clémente qu’espérée, les tables sont remplies et les vacanciers profitent. “Il y a du monde, on travaille bien tous les week-ends depuis début avril”, assure Sébastien Laurençon, propriétaire de la Payotte à Lacanau. 

A Sarlat, en Dordogne, les touristes sont aussi de retour. Une fréquentation en hausse boostée par les Journées du terroir. 

Il y a énormément de monde. Et oui, aujourd'hui, tous nos hôtels et nos airbnbs sont pleins. Pour nous, l'Ascension et ces Journées du terroir, c'est le vrai lancement de la saison.

Katia Veyre, directrice adjointe de l'office de tourisme de Sarlat-la-Canéda. 

Manque de bras

Si les touristes ont répondu à l’appel du soleil, les saisonniers, eux, arrivent plus progressivement. Dans le secteur, restaurateurs et hôteliers cherchent encore de nouveaux candidats.

Alexia Jean-jean, elle, est presque au complet. “Au niveau de l’accueil, je n’ai pas encore tout le staff de cet été. Ce week-end, quelqu’un est venu nous aider”, explique la co-gérante du camping. 

Plus chanceuse, la Payotte, à Lacanau, a déjà rempli ses effectifs. “J’ai beaucoup de chance d’avoir une bonne équipe qui revient chaque année”, précise Sébastien Laurençon. 

Les sites touristiques aussi touchés

Une problématique récurrente sur la côte, mais aussi dans les terres. A Sarlat, les saisonnier ne sont toujours pas assez nombreux, à quelques semaines de la saison estivale.

Une situation que le département n'avait encore jamais connue. "On a fait beaucoup de promotions mais il nous manque encore des saisonniers notamment dans l'hôtellerie et la restauration. Mais cette année, les sites touristiques aussi manquent de saisonniers, c'est la première fois que ça nous arrive", explique Katia Veyre.

Pour pallier ces absences, certains professionnels ont même dû de faire appel à de la main d'œuvre étrangère.

Lancement de l'été

Un début de saison en trombe qui annonce d’ailleurs un été radieux pour les professionnels du secteur. Selon l’office de tourisme du Médoc, 70% des locations sont déjà réservées, légèrement moins pour l’hôtellerie.

“On se rapproche voire, on dépasse 2019 qui était une année historique pour nous. Aujourd’hui, on est en avance sur les réservations d’il y a trois ans”, détaille Nicolas Jabaudon, directeur de l'office de tourisme de Médoc-Atlantique.