• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Virginie Calmels fait le choix de la mairie

© Laurent Theillet MAXPPP
© Laurent Theillet MAXPPP

À l'occasion du conseil de Bordeaux Métropole ce vendredi 2 décembre, l'adjointe d'Alain Juppé n'a pas caché ses ambitions. Elle choisit la mairie, plutôt que la députation.

Par JT

"J'ai été élue à Bordeaux, j'irai jusqu'au bout", avait-elle déclaré il y a quelques jours. Ce vendredi 2 décembre, il n'y a plus de doute : Virginie Calmels choisit la mairie. "J'ai toujours dit qu'entre la mairie de Bordeaux et la députation, je choisirais la mairie", a annoncé la première adjointe d'Alain Juppé lors du conseil de Bordeaux Métropole.

Le sort est donc jeté pour la 2e circonscription de Gironde, où Virginie Calmels était pressentie à la succession de Michèle Delaunay. "Elle a fait part de son désir de se consacrer à ses mandats d'adjointe et d'élue communautaire", a déclaré le maire de Bordeaux. "Nous désignerons donc un autre candidat dans les prochains jours, mais une chose est sûre, ce sera une femme".

Rester à la mairie, pour mieux prendre la succession d'Alain Juppé ? L'intéressée répond : "Les choses se feront selon les circonstances. On verra si Alain Juppé veut briguer un autre mandat de maire en 2020, même si je ne pense pas que ce soit son objectif".

De son côté, Michèle Delaunay a déclaré : "Je ne suis plus assez sûre d'être maire en 2020. Elle entérine une fragilisation de son camp, et je trouve ça médiocre".

► REVOIR le reportage d'Élise Galand et Christèle Arfel :
Virginie Calmels choisit la Mairie de Bordeaux
La première adjointe d'Alain Juppé a annoncé qu'elle choisissait la mairie plutôt que la députation. Une décision "médiocre" selon Michèle Delaunay. Reportage d'Élise Galand et Christèle Arfel.

 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus