Cet article date de plus de 7 ans

De nombreux dégâts suite aux violents orages en Gironde

Les pompiers de Gironde ont été submergés d'appels dès vendredi soir, essentiellement dans l'agglomération bordelaise. Beaucoup de sous-sols inondés, d'arbres tombés. A Pauillac, dans le Médoc, le clocher de l'église est tombé sur une maison blessant grièvement une septuagénaire.
© France 3 Aquitaine
Les violents orages qui se sont abattus vendredi soir en Gironde ont fait un blessé grave, une septuagénaire prise sous les décombres de sa maison,
et mis les pompiers à l'ouvrage avec plus de mille interventions, ont-ils fait savoir.
Activité orageuse à 23 heures dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 juillet
Activité orageuse à 23 heures dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 juillet © KERAUNOS

Une femme de 70 ans a été grièvement blessée à Pauillac (Gironde) par la chute du clocher de la ville sur sa maison. Les pompiers ont mis plus de quatre heures pour sortir la victime, ensevelie sous les décombres de sa demeure qu'il a fallu étayer, a indiqué Eric Pitault, lieutenant colonel chargé de la communication du Codis de la Gironde.
Jusqu'à 8h30, les pompiers ont procédé à 1.063 interventions sur le département, dont 693 dans l'agglomération bordelaise et quelque 225 dans le bassin d'Arcachon.
Deux campings ont dû être évacués : un à Gujan-Mestras sur le Bassin d'Arcachon et l'autre à Naujac, dans le Médoc.
Les interventions concernaient pour l'essentiel des chutes d'arbres et de câbles sur la voie publique ainsi que des locaux inondés et des courts-circuits.

Dans l'agglomération bordelaise, le sous-sol du Grand Théâtre, l'accès aux urgences du CHU et la gare Saint-Jean ont été touchées ainsi que plusieurs centaines de particuliers.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo intempéries