• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gironde : la construction d'un crematorium à Langoiran fait toujours polémique

Le projet de crematorium présenté par le maire de Langoiran, en Gironde. / © France 3 Nouvelle Aquitaine
Le projet de crematorium présenté par le maire de Langoiran, en Gironde. / © France 3 Nouvelle Aquitaine

Depuis quatre ans, le maire de Langoiran Jean-François Boras, porte un projet de construction d'un crematorium dans sa commune de l'Entre-deux mers. Mais il rencontre une vive opposition dans sa commune. 

Par AR

Dans tout le département de la Gironde, il n'y a que deux crematoriums, l'un à Bordeaux et l'autre à Montussan. Pourtant, selon un récent sondage réalisé par Ipsos, une majorité de Français optent désormais pour la crémation plutôt que l'inhumation. 

Depuis quatre ans, Jean-François Boras, le maire de Langoiran, porte un projet de construction d'un crematorium dans sa commune. Mais la construction de cet équipement est rejetée par une population. 

 
Gironde : la construction d'un crematorium à Langoiran fait toujours polémique
Intervenants : Jean-François Boras, Maire de Langoiran, Eric Gonfrier , Propriétaire du terrain polémique, Youmna Assely, Riveraine de la future implantation Equipe : JBALI Karim, BROUSSEAU Christophe, DUPUIS Françoise
 

Il n'y aura pas de cheminées, pas de fumées, pas de vapeurs


"On peut se rendre compte que le projet est tout à fait compatible avec une insertion paysagère, c'est doux, on ne voit presque rien, car c'est semi enterré. Il n'y a pas de cheminées, pas de fumées, pas de vapeurs. C'est tout à fait conforme aux normes européennes", assure l'élu. 

Pourtant, le propriétaire du terrain qui devait accueillir le projet refuse de vendre. "Comment peut-on avoir l'idée de gâcher un tel site sur l'obsession d'une seule personne, un maire qui a décidé de faire ça ? " argumente Eruc Gonfrier, qui s'étonne que la construction d'un équipement soit décidée par la seule municipalité alors qu'il sera utilisé pour un secteur géographique bien plus large.

 



 

Sur le même sujet

les gilets jaunes mobilisés dimanche 18 novembre

Les + Lus