• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Logements insalubres : à Libourne, les propriétaires doivent s'acquitter d'un “permis de louer”

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

A Libourne, en Gironde, impossible de louer son logement dans le privé sans obtenir au préalable un "permis de louer". Une initiative mise en place pour lutter contre la location de logements insalubres et les marchands de sommeil.
 

Par MK avec Candice Olivari

Le récent effondrement d'un immeuble à Marseille a fait ressortir le débat. Huit corps ont été retrouvés dans les décombres, après que deux immeubles se sont effondrés  lundi 5 novembre.


Des immeubles en piteux états, dont les occupants, inquiets, avaient déjà signalé l'insalubrité.  Après le drame, la question d'un "permis de louer" ressurgit.
 

Obligatoire depuis le 1er novembre


A Libourne, en Gironde, cette autorisation est obligatoire depuis le 1 er novembre pour les logements en location dans le centre-ville. Les propriétaires désireux de louer un logement ou de renouveler leur bail doivent au préalable le faire contrôler par un service de la communauté d'agglomération du Libournais.


Ce dernier s'assure que le bailleur est aux normes de sécurité : les installations électriques, les aérations ou encore les garde-corps des balcons et terrasses… tout est passé au crible des techniciens de la collectivité. La dimension du logement est également vérifiée.  
 

Des amendes qui se veulent dissuasives

Si le logement est aux normes, le propriétaire se voir délivrer un permis de louer. Si des remises aux normes doivent être effectuées, il peut, si elles ne sont pas trop importantes, louer sous réserve d'effectuer des travaux dans un délai réglementaire.

"Si le bailleur loue malgré tout son bien, il s'expose à une amende de 5 000 euros la première fois, et 15 000 euros en cas de récidive, précise  Jean-Philippe Le Gal, vice-président de la communauté d'agglomérations du libournais,  en charge de l'habitat.
 

Voir le reportage de France 3 Aquitaine

 
Logements insalubres : à Libourne, les propriétaires doivent s'acquitter d'un "permis de louer"

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus