• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Nouvelle-Aquitaine : plus de mille dauphins échoués sur la côte depuis janvier

© FTV
© FTV

Ce phénomène n'est pas nouveau, mais il inquiète au plus haut point. Si bien que François de Rugy compte se rendre à la Rochelle demain. Il évoquera, entre autres, la protection des cétacés sauvages par un plan de réduction des captures accidentelles.

Par C.O

"Février, mars, tous les hivers il y a des dauphins échoués. Hier, on en a ramassé 3 ou 4. L'autre jour 17, et aujourd'hui encore un" se désole Jean-Marie technicien voirie à la mairie de Lacanau.


C'est une hécatombe. Si bien que dans un communiqué, le ministère de l'Agriculture et celui de la transition écologique ont déclarer vouloir élaborer un plan d'action. Depuis janvier 1100 jeunes dauphins communs ou marsouins. Des chiffres préoccupants même s'ils se situent en dessous de ceux enregistrés en 2017.

Les scientifiques du laboratoire Pélagis basé à La Rochelle précisent que 90 % des cétacés autopsiés présentent des traces de captures accidentelles dues aux filets de pêche. Il faut dire que le Golfe de Gascogne offre des ressources abondantes et que les dauphins aiment venir s'y nourrir.

Dauphins échoués sur les plages : le piège des chalutiers
 
 

"Le dauphin, au lieu de courir après le poisson, quand ce sont des filets droits a tendance a essayer de voler le poisson quand il est capturé dans les filets", explique Jean-Jacques Boubert, correspondant Gironde de l'Observatoire Pélagis. "Il tournez sur lui-même pour le libérer et à ce moment-là il se verrouille la mâchoire puisque le bec est fermé sur le poisson et il ne peut plus le lâcher".


Il existe pourtant depuis le 1er décembre 2018, des "pingers". Ce sont des répulsifs sonores. On les retrouve sur certains chaluts. Ils permettent de limiter les captures accidentelles de cétacés. 

François de Rugy, le ministre de la Transition écologique, sera à La Rochelle demain pour évoquer cette question ainsi que le naufrage du Grande America.

Voyez le reportage dans lequel interviennent Jean-Marie (technicien voirie à la mairie de Lacanau) et Jean-Jacques Boubert (correspondant Gironde de l'Observatoire Pélagis) : 
Nouvelle-Aquitaine : plus de mille dauphins échoués sur la côte depuis janvier





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bientôt du houblon en Lot-et-Garonne ?

Les + Lus