La Réole : le service d'urgences menacé de fermeture

Le service d'urgences sera transformé en service de soins non-programmés / © N. Pressiogout
Le service d'urgences sera transformé en service de soins non-programmés / © N. Pressiogout

L'Agence régionale de santé (ARS) a annoncé une restructuration du Centre hospitalier Sud-Gironde, basé entre La Réole et Langon. Cette décision entraînera la fermeture du service d'urgences à La Réole. 

Par Amy Mcarthur

Pour l'Agence régionale de santé, la fermeture du service d'urgences de La Réole est d'abord une question de sécurité : "On a aujourd'hui un site qui ne correspond plus au cadre réglementaire dans lequel un service d'urgences doit fonctionner," explique Olivier Serre, directeur de la délégation départementale de l'ARS Gironde.   

Il cite entre autres la fermeture du service à 20h et les week-ends. Après la restructuration, il deviendra un service de soins non-programmés

 

Un hôpital partagé entre deux villes

L'hôpital Sud Gironde est partagé entre les communes de La Réole et Langon, situés à 20 kilomètres l'un de l'autre. Si le service d'urgences de La Réole ferme, l'unique service du sud du département se trouvera donc à Langon

C'est un fait qui inquiète Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de la Gironde et conseiller départemental du canton de Sud-Gironde. Dans un communiqué, il spécifie : "Nous [élus locaux] sommes particulièrement inquiets d'une telle décision tant elle remettrait en cause la qualité de prise en charge des patients et l'équité girondine en matière d'accès aux soins."  

Pour mieux comprendre les enjeux de la fermeture du service des urgences de La Réole, regardez le reportage ci-dessous
 
Fermeture annoncée du service d'urgences de La Réole


 

Sur le même sujet

Le maire d'Hossegor contre la police municipale armée

Les + Lus