VIDÉO. Semaine bleue : bien vieillir grâce au sport et au lien social

durée de la vidéo : 00h01mn47s
Du 3 au 9 octobre 2022, c'est le "Semaine bleue" dans toute la France pour "changer notre regard sur les aînés et briser les idées reçues" sur le grand âge. La petite commune de Saint Caprais de Bordeaux, en Gironde, a organisé de nombreuses animations. Nous avons rencontré des retraités bien dans leur tête. ©France télévisions

Du 3 au 9 octobre 2022, c'est la "Semaine bleue" dans toute la France pour "changer notre regard sur les aînés et briser les idées reçues" sur le grand âge. La petite commune de Saint-Caprais-de-Bordeaux, en Gironde, a organisé de nombreuses animations. Nous avons rencontré des retraités bien dans leur tête.

"Je n'ai pensé à rien" déclare Régine, 69 ans, visiblement détendue et réjouie de ce temps partagé à la découverte du Taï Chi. Il faut dire que cette discipline chinoise est particulièrement adaptée pour renouer avec l'exercice physique et la relaxation. "Ça permet d'apaiser, de voir ce qui est important : ce qui est grave et ce qui ne l'est pas !" réalise Chantal, qui ne paraît pas ses 75 ans.

Ce jour-là, il y avait aussi, à l'extérieur du "Walking foot" et ils étaient plusieurs à se prêter au jeu de football en marchant. "Ça permet de créer des liens" explique ce responsable d'association qui aura, lui aussi, mouillé le t-shirt.

A Saint Caprais, 3500 habitants dont 5% de seniors, c'est la première fois que la commune organise cette semaine bleue, avec les associations locales. "Ils sont là, très présents. Et très dynamiques puisqu'on a des responsables d'association qui font partie de ces séniors !", explique Anne-Marie Devevey, adjointe aux affaires sociales de la commune. Et visiblement, l'événement a séduit.

Bien vieillir, ça s'apprend

Interrogée dans le 19/20, ce 4 octobre, le Dr Martine Burbaud, médecin gériatre et directrice du centre de prévention Agirc-Arrco, explique qu'il y a plusieurs axes pour bien vieillir et garder du lien. Cela passe notamment  par l'activité, la nutrition, l'audition et le travail sur la mémoire.

Elle indique qu'il ne faut "pas se laisser entraîner par notre vie active, notre sédentarité" due à des vies professionnelles souvent passées assis. et qu'il faut "se forcer faire du sport et des activités qui apportent du bienfaits pour la santé".

Au centre Agirc-Arrco, certains retraités sont à la recherche d'un diagnostic et des conseils adaptés à leur cas pour continuer de bouger, de partager, faire des rencontres. C'est tout cela qui contribue à réussir, en quelques sortes, cette deuxième vie.

Cette semaine bleue, c'est aussi cela pour le Dr Burbaud, car il faut lutter contre l'âgisme et les stéréotypes. 

Rien n'est inéluctable. Avec de la combativité et de la bonne volonté, on peut rester en forme très longtemps !

Dr Martine Burbaud

19/20 France 3 Aquitaine, 4 octobre 2020

 

En savoir plus sur la semaine bleue

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité