Cet article date de plus de 8 ans

[video] Bassin d'arcachon : un bon crû pour le naissain !

Les relevés de l'automne le laissaient présager :  la récolte de naissain a été bonne dans le Bassin d'Arcachon. Ce serait grâce à un été ensoleillé...
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
C'est une bonne nouvelle pour le monde ostréicole. Les huîtres, qui pourront être en âge d'être commercialisées dans deux ans et demi, sont en pleine forme, du moins pour l'instant.
C'est ce qu'avait pu constaté, cet automne, les ostréiculteurs sur leurs collecteurs mais c'est confirmés dans un rapport de l'Ifremer (Isabelle Auby et Danièle Maurer) sur en 2012 sur : "La reproduction de l'huître creuse dans le bassin d'Arcachon".

Il faut dire que la culture de ce coquillage a beaucoup souffert ces derniers temps entre les test sanitaires, les virus (comme celui de l'herpès) et autres variations météorologiques.

La chaleur de l'été

En fait, si les larves d'huîtres ont survécues et sont restées nombreuses sur les collecteurs c'est parce que, contrairement aux trois derniers été, la température de l'eau n'a pas été trop froide en juillet et août 2012. 23 ° : des conditions optimales pour le naissain.

Cela confirme donc ce que nous confiait Olivier Laban, président des ostréiculteurs du Bassin d'Arcachon, le 30 août 2012. Regardez le reportage de Gilles Coulon et Patricia Mondon sur le captage des naissains sur le Bassin d'Arcachon.

durée de la vidéo: 02 min 02
captage naissain




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ostréiculture