Grève du 5 octobre : des manifestations partout dans le Sud-Ouest

À Bordeaux, Bayonne, Périgueux ou Pau, de nombreuses manifestations sont organisées pour défendre les salaires et le pouvoir d'achat en cette journée de mobilisation nationale.

Ce mardi 5 octobre, de nombreux rassemblements sont organisés en Aquitaine. Les principales revendications portent sur la défense de l’emploi et la question des salaires, notamment concernant les jeunes.

À six mois des présidentielles, une intersyndicale composée de la CGT, FO, Solidaires, FSU, ainsi que la Fidl, la MNL, l’Unef et l’UNL a appelé à manifester. 

Plus de 3000 manifestants à Bordeaux

Dans la ville de Bordeaux, environ 3500 manifestants ont commencé à se rassembler vers 11h30 place de la République. Mais le cortège n'a démarré que vers 12h.

Interviewé par nos équipes, le secrétaire départemental de la CGT Stéphane Obé est revenu sur le dossier des retraites :

On espère que le gouvernement va annoncer un recul et ne va pas se servir de la situation sanitaire pour remettre sur le devant de la scène un projet injuste et qui va attaquer les travailleurs.

Stéphane Obé - secrétaire CGT de la Gironde

Nombreuses mobilisations en Aquitaine

À Périgueux, le cortège a démarré vers 10h30 devant le Palais de justice. Parapluies de sortie, environ 850 personnes se sont réunies à l'appel de la CGT, la FSU et Force Ouvrière. 

Malgré le mauvais temps, ils ont fait le tour des boulevards de la ville avec le sourire : 

Pour Élodie Lagarde, secrétaire FSU Dordogne, l'objectif est aussi de défendre les jeunes en demandant de réinstaurer les repas à 1 euro :

On a énormément de jeunes qui à cause du Covid sont en situation de grande précarité parce qu'ils ont perdu leur travail.

Elodie Lagarde - secrétaire FSU Dordogne

À Mont-de-Marsan, environ 300 manifestants se sont réunis devant la gare, avant de s'élancer vers la mairie à 10h40. Des prises de parole ont eu lieu sur le rond-point Jean-Jaurès. 

 

Dans le Pays Basque, 1300 personnes se sont mobilisées dans les rues de Bayonne, notamment pour protester contre la réforme des retraites et celle de l'assurance-chômage.

 

Côté Béarn, à Pau, ils étaient 1250 à se rassembler place de Verdun, selon les forces de l'ordre, 1500 selon la CGT.  Une dizaine de militants anti-pass ou anti-vax étaient présents en marge du cortège. Ils se sont rendus vers la place d'Espagne, avant se diriger vers la préfecture et la mairie. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque nature parcs et régions naturelles manifestation économie social grève