Des militants de L214 manifestent devant un fast-food de Limoges

Vingt militants de l'association L214 ont manifesté devant le Burger King de Feytiat ce samedi 16 octobre midi. Ils dénoncent les pratiques d'élevage et d'abattage des poulets pour cette chaîne de restauration rapide.

Les vingt militants présents devant le Burger King de Feytiat protestaient contre les conditions d'élevage et d'abattage des poulets servis dans cette chaîne de restauration rapide.

Cette entreprise tarde un petit peu à remettre en cause son approvisionnement qui viendrait beaucoup de l'élevage intensif avec des animaux où il y a de la promiscuité...enfermés une grande partie de leur vie.

Nicolas Boutaud, référent Limoges/Limousin de l'association L214

Les manifestants de L 214 ont qualifié la chaîne de restauration rapide de "roi de la cruauté" et proposent à l'enseigne une alternative avec un burger vegan. Pour cette journée de mobilisation nationale, ils demandent qu'il y ait une part de poulets élevés en plein air dans l'approvisionnement et que Burger King adhère aux critères de l'European Chicken Commitment.

Qu'est-ce que l'European Chicken Commitment ?

Porté par une trentaine d'associations en Europe, l'European Chicken Commitment établi des critères de bien-être animal pour les poulets destinés à l'abattage. Il y est notamment question d'une densité maximale d'élevage maximale de 30 kg/m2, d'arrêter l'utilisation de cages, d'utiliser des perchoirs ainsi que la lumière naturelle et de cesser d'accrocher les gallinacés vivants avant étourdissement.
 

Du côté de Burger King, aucune réaction officielle suite à ces manifestations. On peut néanmoins trouver sur le site de la chaîne de restauration rapide l'assurance de "poulets nés et élevés en France dans une démarche de progrès environnemental et de bien-être animal". Dont acte...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature agro-alimentaire agriculture économie alimentation société