La garde d'animaux, un secteur en pleine expansion

© F3 Limousin
© F3 Limousin

L'été commence et vient la question de la garde de ses animaux de compagnie. Le marché est en plein boom, de nombreux services existent : à domicile, en pension ou via internet.

Par Thibault Marotte

Que faire de son animal de compagnie lorsqu'on part en vacances ? C'est la question que se posent de nombreux Français à l'approche de l'été, où les vacances ne permettent pas toujours d'emmener son chien ou son chat. 

Il existe de nombreux services dédiés à la garde des animaux de compagnie. Parmi eux, une nouvelle profession a vu le jour : le petsitter. Entendez par là une personne qui part nourrir le meilleur ami de l'homme ou autre félin au domicile de leur maître.

Natacha Mounier a quitté son poste de commerciale dans le domaine du photovoltaïque pour se lancer dans l'aventure dans le nord de la Haute-Vienne en créant Partez Tranquille 87.

Chaque été depuis 5 ans, c'est la course poursuite. A partir de 10 euros en fonction des distances, Natacha Mounier se rend dans la maison ou l'appartement des propriétaires pour nourrir leurs animaux de compagnie.

Elle fait parfois jusqu'à 150 kilomètres par jour pour ravitailler chats et chiens du département, pouvant monter jusqu'à 4000 kilomètres par mois. Un business florissant qui progresse d'année en année, en particulier pendant les grandes vacances. 

Un service de mise en relation entre petsitter et maîtres a même été imaginé par Olivier Tondusson, un ancien vétérinaire. Il a lancé Animaute il y a 10 ans, dont le siège se situe à Saulgond près de Saint-Junien. 
 
Olivier Tondusson, fondateur de Animaute avec son chien. / © Marine Guigné
Olivier Tondusson, fondateur de Animaute avec son chien. / © Marine Guigné
Le site recense près de 100 000 familles d'accueil potentielles. Rien qu'en Haute-Vienne, 1200 petsitters sont référencés, 80 en Creuse et 270 en Corrèze. Animaute propose aussi des promenades mais c'est bien la plateforme de mise en relation qui représente 80% de son chiffre d'affaires. 

Avec une quinzaine de salariés, la société grossit chaque année. En un an, son chiffre d'affaires a augmenté de plus 50%. Olivier Tondusson a même mis en place des partenariats avec des grands groupes français. Mais ce sont les particuliers qui sont le plus demandeurs.

Enfin, il reste la pension, plus classique. Coûteuse, cette solution reste néanmoins privilégiée par les maîtres. Elle permet de partir en vacances l'esprit tranquille. 
 
La garde d'animaux, un secteur en pleine expansion
Reportage : Marine Guigné, Lucie Martin et Christelle Reynard Intervenants : Natacha Mounier (Travailleur indépendant), Olivier Tondusson (cofondateur d'un site spécialisé), Isabelle Pieux (gérante d'une pension canine et féline)

Sur le même sujet

Pays Basque : Saint-Pée sur Nivelle prête à accueillir le Tour de France

Les + Lus