Haute-Vienne : les frelons asiatiques se font plus rares

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

Cinq mois après la mise en place de la campagne de chasse contre les frelons asiatiques (#frelonchallenge87), le constat est positif : les prédateurs se font plus rares.

Par Ariane Pollaert

Reportage : Cécile Descubes et Samuel Chassaigne
Intervenants : Jacques Bernard, chasseur et apiculteur / Sébastien Hau, directeur Fédération des chasseurs de Haute-Vienne.


En 2019 en Haute-Vienne, les observateurs de la nature font un constat : il y en a eu moins de frelons asiatiques que l'an dernier.

Chaque année, ces animaux volants représentent une menace pour les abeilles et pour les êtres humains.

Depuis le début du printemps, la fédération des chasseurs du département a incité tous les chasseurs, particulièrement exposés aux piqûres, à mettre en place des pièges artisanaux contre ces insectes.

 

Cette campagne de prévention, présente sur les réseaux sociaux sous le mot-dièse #frelonchallenge87, a contribué à cette raréfaction.
 

Cinq mois après le début de la campagne, nous avons constaté des captures assez importantes. Nous avons donc baissé le nombre de frelons asiatiques. (Sébastien Hau, directeur Fédération des chasseurs de Haute-Vienne)


Chasseur et apiculteur, Jacques Bernard est un observateur de la nature. Cette année, il fait un constat : les frelons asiatiques ont été beaucoup moins nombreux. Dans ses ruches, cette année, le frelon asiatique grand dévoreur d'abeilles, n'a fait quasiment aucun dégât. 
 

Pour vous dire, j'en ai tué seulement deux cette année ! (Jacques Bernard)


Dans la lutte contre les frelons asiatiques, le plus important est d'installer les pièges dès février, afin de capturer les reines, qui fondent les colonies. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus