Haute-Vienne : la ganterie Hermès de Saint-Junien recrute et forme de nouveaux artisans

Nouvelle phase de recrutement chez Hermès à Saint-Junien. Un nouveau bâtiment est attendu pour 2023 et la marque s'attache dès à présent à former les futurs artisans de ces nouveaux ateliers. Ce recrutement n'a jamais vraiment cessé depuis la reprise d'une ganterie à Saint-Junien en 2017.

© France Télévisions

Il y a un an et demi, Jules Hammerer intègre la maison Hermès. Rien ne prédisposait ce charpentier de formation à se passionner pour ce nouveau métier de gantier, "j'ai été formé pendant à peu près six mois, pour la préparation de fantaisies et pour la pose de motifs, de bijoux, pour le collage, tout ce qui concerne la préparation du gant avant la couture" confie-t-il.

La précision du geste, l'exigence de la finition parfaite, l'enchaînement de toutes les étapes de fabrication, toute une culture technique qui impose un accompagnement, exercice auquel s'adonnent les aînés, bien volontiers, comme Emmanuelle Bouches, artisan maroquinière chez Hermès depuis cinq ans, "j'ai ma tutorée que j'ai formée pendant six mois, je lui ai apporté plein de choses, elle a eu la formation avant et je l'ai accompagnée jusqu'à son CDI. Pour qu'elle soit plus autonome face à ce savoir-faire".

"Nous avons toute une équipe de formateurs et de tuteurs dans un atelier de formation et dans lequel on va leur donner de plus en plus de maîtrise de savoir-faire, de confiance, d'autonomie. Jusqu'au moment où on va leur confier d'ailleurs, leur griffe, leur marque qui va leur permettre de signer leur fabrication qu'ils ont réalisé du début jusqu'à la fin" explique Emmanuel Pommier, directeur général du pôle artisanat chez Hermès maroquinerie-sellerie.

Des locaux plus grands, des artisans plus nombreux

Installée en Haute-Vienne depuis 1998, le 9 juin 2017, la manufacture Hermès inaugurait ses nouveaux locaux rénovés et situés dans une ancienne usine de traitement de la laine. Ils étaient destinés à accueillir 120 nouveaux artisans.

Un nouveau bâtiment de près de 5 000 m2 (contre 2000 actuellement) est attendu à l'horizon 2023. La manufacture Hermès va ainsi créer une centaine d'emplois dans les trois prochaines années. Aucune compétence particulière n'est requise, seulement "l'intelligence de la main", comme le souligne Emmanuel Pommier.

Pour postuler : saint-junien.87024@pole-emploi.fr

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat économie